Manifestation contre la loi Travail : 44 personnes placées en garde à vue à Paris

  • A
  • A
Manifestation contre la loi Travail : 44 personnes placées en garde à vue à Paris
Image d'illustration.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Une source judiciaire a précisé mercredi que la plupart d'entre elles ont été interpellées pendant le défilé de mardi.

Quarante-quatre personnes étaient toujours en garde à vue mercredi à Paris au lendemain de la manifestation contre la loi travail, une nouvelle fois émaillée de violences et d'affrontements avec les forces de l'ordre, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Heurts. "La plupart ont été interpellées au cours du défilé et une poignée à l'issue du rassemblement", a précisé la source. Lors de la manifestation, plusieurs centaines de personnes encagoulées ont pris à partie des policiers et des gendarmes avec des jets de projectiles.

40 blessés. Vingt-neuf policiers et onze manifestants ont été blessés, selon un bilan de la Préfecture de police de Paris, qui avait annoncé au moins 58 interpellations mardi soir à Paris.

Beaucoup de dégâts. Les incidents ont été particulièrement spectaculaires dans le secteur de Port-Royal, des Invalides, mais aussi dans le 11e et 15e arrondissement où des baies vitrées du ministère des Outre-Mer et surtout de l'Hôpital pédiatrique Necker-enfants malades ont été brisées. L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a annoncé son intention de porter plainte. Vitrines de banques, d'opticien, de serrurier, de restaurants, supérettes, salons de coiffure ou un centre d'imagerie médicale : les casseurs s'en sont aussi pris à de nombreux commerces, parfois sous les huées d'une partie des manifestants.