Lyon : ils venaient se fournir en drogue au drive du McDo

  • A
  • A
Lyon : ils venaient se fournir en drogue au drive du McDo
@ AFP
Partagez sur :

Le soir, après la fermeture, le fast-food de Genay, dans la banlieue lyonnaise, devenait un lieu de deal et accueillait des fêtes alcoolisées.  

L'endroit changeait de visage à la nuit tombée. Passée une certaine heure, fini les menu Deluxe et les Happy Meal, place aux barrettes de cannabis, aux rails de cocaïne et aux parties de poker. Le McDonald's de Genay, dans le Rhône, servait notamment de lieu d'approvisionnement en drogues et abritait des fêtes un peu trop alcoolisées. C'est ce qu'ont raconté une partie des salariés au Progrès.

De l'herbe cachée dans les emballages alimentaires. "L’herbe était coupée, pesée et mise en sachet au Salad' bar. L’un des employés recevait des SMS de clients qui venaient ensuite chercher la drogue, cachée dans des emballages avec les repas, au drive", témoigne l’un de ces employés dans les colonnes du quotidien local, cité par 20 Minutes.

Deux ans de dérives. Tout a commencé par de banals pots de départs, de fêtes entre collègues, en 2012. Puis, les soirées ont dégénéré, et le fast-food est devenu avec le temps un lieu d'approvisionnement en drogue ou de débauche : alcool, consommation d'herbe, de cannabis, ou de cocaïne…

Huit salariés licenciés. En mars 2015, la direction du restaurant renvoie huit employés pour faute grave. Informée en octobre 2014 des dérives au sein de l'établissement, la direction n'a prévenu la gendarmerie qu'après avoir réglé la situation en interne.