Loire-Atlantique : un pipeline rompt, 380.000 litres de fioul dans la nature

  • A
  • A
Loire-Atlantique : un pipeline rompt, 380.000 litres de fioul dans la nature
@ Capture d'écran Ouest France
Partagez sur :

Un ruisseau et deux lacs ont été atteints lundi par le fioul tandis que dix maisons ont été évacuées.

C'est la rupture d'un pipeline qui à l'origine de la catastrophe. Lundi matin, 380.000 litres de fioul se sont répandus dans la nature près de Saine-Anne-sur-Brivet, commune située dans l'ouest de la Loire Atlantique, a rapporté mardi Ouest France. La pollution est importante et plusieurs familles ont été évacuées.

Engin de chantier. L'incident a plus précisément eu lieu au lieu-dit du Tragouet. Si le pipeline a fuité, c'est qu'un engin de chantier l'a touché alors qu'il intervenait sur une ligne à haute-tension. La canalisation en question, de 32 cm de diamètre, transportait du fioul domestique de la raffinerie de Donges et un dépôt situé à une centaine de km de là. 

Deux lacs atteints. Le fioul qui a fuité a atteint un ruisseau local, puis deux lacs, dont l'un est complètement pollué. Pour éviter que le deuxième soit trop gravement atteint, du personnel de la raffinerie ainsi que celui d'un service départemental d'incendie et de secours sont intervenus. Total a dit "déplorer cet incident" et "mettre tout en œuvre pour y remédier".

Des familles relogées. "Dix maisons ont été évacuées et une solution de relogement est proposée à la vingtaine d’habitants concernés", a indiqué de son côté la préfecture. "Un périmètre est actuellement en cours de définition pour interdire la consommation d’eau des puits tant humaine qu’animale".