Prise d'otages de Vincennes : ce qu'il faut retenir

  • A
  • A
Prise d'otages de Vincennes : ce qu'il faut retenir
@ AFP/THOMAS SAMSON
2407 partages

L'ESSENTIEL - Le suspect de la tuerie de Montrouge a été tué lors de l'assaut donné porte de Vincennes, où une prise d'otage avait lieu.

L'info. Amedy Coulibaly, suspect de la tuerie de Montrouge, a été tué lors de l'assaut donné vers 17h15 par les forces de l'ordre au 23 avenue de la porte de Vincennes, dans l'est de Paris. Une prise d'otages, qui a fait quatre autres morts était en cours dans une épicerie casher depuis 13h.

>> LIRE AUSSI - Témoignage : "l'immeuble a presque tremblé"

La charge a été lancée quelques minutes après l’assaut donné en Seine-et-Marne contre les tireurs présumés de la fusillade de Charlie Hebdo.

>> LIRE AUSSI - Prise d'otages à Dammartin : les deux suspects tués

Le bilan. Trois policiers ont été blessés lors de l'attaque et quatre autres personnes sont mortes, en plus du tireur. D'après le procureur de Paris, François Molins, les quatre otages ont "vraisemblablement" été tués dès le début de la prise d'otages.

Le lien avec Charlie Hebdo confirmé. Selon les informations d'Europe1, Amedy Coulibaly connaissait Chérif Kouachi, l'un des suspects de l'attentat de Charlie Hebdo. Pendant la prise d'otages, il avait proposé de libérer des otages si les forces de police laissaient partir les tireurs de la fusillade de Charlie Hebdo, retranchés en Seine-et-Marne vendredi avant d'être abattus. L'homme, qui avait des explosifs avec lui mais ne s'en est pas servi et avait piégé le magasin, aurait aussi appelé des proches pendant la prise d'otages, pour leur demander "d'attaquer plusieurs cibles, et notamment des commissariats de banlieue parisienne".

Amedy Coulibaly a par ailleurs assuré, selon une conversation qu'il aurait eu avec BFMTV, avoir "synchronisé" son action avec Chérif Kouachi et s'est réclamé du groupe Etat islamique. 

À LIRE SUR LE LAB - Les politiques remercient les forces de l'ordre

Par ailleurs, on ignore encore où se trouve Hayat Boumeddiene, également recherchée par le police dans le cadre de la tuerie de Montrouge.



Cazeneuve appelle à la vigilance. Sur iTélé, le ministre de l'Intérieur a rendu hommage à la "compétence" et au "sang-froid" des forces de l'ordre, "qui fait leur honneur et qui fait leur grandeur". Il a appelé en outre à "rester extrêmement vigilants, rassemblés, attentifs". "Je reste concentré sur ma tâche qui est la sécurité des Français et la protection de tous les territoires en France", ajoute-t-il.