Le roi du tag arrêté à Paris

  • A
  • A
Le roi du tag arrêté à Paris
Ce "roi du tag" a été interpellé le 10 février en région parisienne. Image d'archives.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un tagueur est soupçonné d’avoir commis 123 dégradations sur des biens de la SNCF.

Le "roi du tag" ne répondra plus à l’appel des voies. Un jeune homme de 19 ans, soupçonné d’avoir commis plus de cent "dégradations" sur des trains et des structures de la SNCF en région parisienne, a été interpellé le 10 février, révèle mardi la Préfecture de Paris dans son magazine hebdomadaire (PPRAMA).

La SNCF avait porté plainte en novembre dernier. Entre avril 2009 et janvier 2011, 123 dégradations ont été recensées pour un préjudice de près de 91.000 euros. Selon la Préfecture de police, le suspect "n’en a revendiqué" que 75.

Identifié par la "cellule tags"

Baptisé "le roi de l’aérosol", le suspect a été identifié par les enquêteurs de la "cellule tags" de la sous-direction régionale de la police des transports après un "pic" de tagsen début d'année.

Après avoir surveillé le jeune tagueur, les policiers ont constaté "qu’une dépendance de sa maison, située le long d’une voie ferrée, portait ses signatures", à Mériel, dans le Val-d'Oise. Une perquisition à son domicile a permis de découvrir des photos de tags ainsi que des objets volés à la société de transport ferré.

Il a été déféré en vue d’une comparution immédiate.