Le député Thierry Solère assigné en justice par Salah Abdeslam

  • A
  • A
Le député Thierry Solère assigné en justice par Salah Abdeslam
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le député s'était étonné des conditions de détention du terroriste présumé. Il est poursuivi pour "atteinte à la vie privée". 

Thierry Solère est assigné en justice par Salah Abdeslam pour "atteinte au droit au respect de la vie privée". Le député a publié l'assignation sur son compte Twitter, mercredi après-midi. Début juillet, l'avocat du terroriste présumé, Frank Berton, avait prévenu qu'il entendait poursuivre l'élu des Hauts-de-Seine

Thierry Solère s'était étonné des conditions de détention de Salah Abdeslam, après avoir visité sa cellule de Fleury-Mérogis, où il est actuellement incarcéré. Le député LR avait dénoncé au JDD les "privilèges" accordés au terroriste, notamment le fait de bénéficier d'un rameur. Suite à cette visite, le parlementaire a donc demandé des explications dans une lettre envoyée au garde des Sceaux, Jean Jacques Urvoas.

Des détails sur les conditions de détention. Thierry Solère avait aussi détaillé les images de vidéo surveillance qu'il a visionnées, comme celles où l'on voit le terroriste s'habiller ou faire sa prière par exemple. Des déclarations qui avaient provoqué l'ire de l'avocat du terroriste. "Qu'un député de la République vienne s'épancher par voie de presse sur ce qu'il a vu comme s'il était au zoo de Vincennes, comme s'il était au cirque, c'est une atteinte à la vie privée", avait déploré Me Franck Berton. 

Invité d'Europe 1, Jimmy Delliste, directeur de la prison de Nanterre et secrétaire général du SNP FO Direction (syndicat des directeurs des services pénitentiaires) avait lui rappelé que Salah Abdeslam était placé "dans un quartier d'isolement", et qu'il ne pouvait donc pas utiliser les équipements communs aux autres détenus.