Le député européen Franck Proust mis en examen pour trafic d'influence et favoritisme

  • A
  • A
Le député européen Franck Proust mis en examen pour trafic d'influence et favoritisme
Le député européen doit tenir une conférence de presse samedi après-midi.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Il est suspecté d'avoir favorisé et influencé des ventes de terrain et des appels d'offres menés par la société d'économie mixte de Nîmes Métropole quand il en était président.

Franck Proust, député européen et premier adjoint à la ville de Nîmes (Les Républicains) est mis en examen pour tentative de trafic, trafic d'influence et favoritisme dans l'affaire de la Senim, la société d'économie mixte de Nîmes Métropole, dont il a été le président entre 2001 et 2006, révèle France Bleu.

Déjà entendu en 2010. L'homme politique a été entendu de 9h30 à 22h30 jeudi par le juge d'instruction de cette affaire datant de plus de onze ans. Franck Proust est suspecté d'avoir favorisé et influencé des ventes de terrain et des appels d'offres menés par la Senim. Déjà entendu en 2010, il était à l'époque ressorti libre.

Une conférence de presse du député européen est prévue samedi après-midi.


Plainte pour dénonciation calomnieuse

Franck Proust a répondu à cette accusation en portant plainte pour dénonciation calomnieuse contre l'ancienne directrice juridique de la Senim, rapporte France Bleu Gard-Lozère samedi.