La famille d’Enis attaque l’Etat

  • A
  • A
La famille d’Enis attaque l’Etat
Partagez sur :

EXCLU - Victimes du multi-récidiviste Francis Evrard, ils dénoncent des "fautes dramatiques".

En août 2007, à Roubaix, Enis avait été séquestré et violé par Francis Evrard, un multi-récidiviste qui était sorti de prison depuis six semaines. Condamné à 30 ans de réclusion criminelle, l’homme a finalement renoncé à faire appel. Cette procédure close, les parents d’Enis ont eux décidé de se retourner contre l’Etat et de lancer une procédure devant le tribunal administratif, selon les informations révélées jeudi par Europe 1.

Des "fautes dramatiques"

Les parents d’Enis, 5 ans au moment des faits, ont décidé de porter plainte pour "demander des comptes à l’Etat". "Nous allons demander réparations pour toutes les fautes [commises] que nous considérons comme dramatiques", a expliqué Me Riglaire, l’avocat de la famille d’Enis. Lors du procès, il avait pointé du doigt "les graves dysfonctionnements des services qui devaient gérer Francis Evrard à sa sortie".

Francis Evrard avait obtenu en prison, juste avant sa sortie, que lui soit prescrit du Viagra. "C’est comme si on avait donné une kalachnikov à un braqueur de banques", avait alors commenté le père d’Enis. Puis, Francis Evrard avait été libéré, sans suivi, durant les vacances scolaires. "Il y a des carences qui ne sont pas des carences de personnes physiques, mais d’une institution qui manque de moyens", a dénoncé lors de l'audience Me Riglaire.

La famille d'Enis sait que cette procédure devant le tribunal administratif sonne comme une nouvelle et longue bataille judiciaire. Mais "nous n’avons pas le choix si nous voulons que notre justice tire des enseignements de cette procédure et de cet échec", conclut l'avocat.