Seine-et-Marne : un vrai tigre ou un gros matou ?

  • A
  • A
Seine-et-Marne : un vrai tigre ou un gros matou ?
@ Capture Facebook - Ville de Montevrain
Partagez sur :

TROMPERIE SUR LA MARCHANDISE - Le tigre recherché depuis jeudi matin n'en est pas un, selon la préfecture. Europe 1 fait le point sur ce fait divers hors du commun.

Après 24 heures de recherches, il court toujours. Mais finalement, ce n'est pas un tigre, a déclaré la préfecture : "Après une expertise menée par l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) avec le concours du Parc des Félins, la présence d'un animal de l'espèce Tigre s'avère désormais exclue" mais l'animal est bien un "félin". Dans la commune de Montévrain en Seine-et-Marne, un félin a été aperçu par plusieurs témoins dans la matinée de jeudi, déclenchant une vaste recherche menée par une centaine de gendarmes et pompiers, accompagnés d'un hélicoptère. La traque de l'animal qui a repris vendredi à l'aube, a permis de découvrir une trace laissée par l'animal près d'une station-service de l'autoroute A4.

>> CARTE : les endroits où le félin a été repéré

Bison Futé appelle à "la plus grande prudence". Les recherches ont permis de découvrir vendredi matin une trace de félin près d'une station-service de l'autoroute A4 à une dizaine de kilomètres de Montévrain. Cette trace "a été vue vers 6h30-7h" par "un automobiliste qui circulait sur l'autoroute A4 à hauteur de la commune de Ferrières-en-Brie et se rendait à la station Total", a déclaré une source préfectorale. Les autorités et des spécialistes, une fois contactés, se sont rendus sur place et ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une trace de tigre. L'animal, pour se rendre dans cette station-service, aurait traversé l'autoroute. 



Montévrain et Ferrières-en-Brie sécurisés. Après un dispositif allégé dans la nuit de jeudi à vendredi, les recherches ont repris de plus belle dès le lever du jour avec des policiers, des gendarmes et des militaires, accompagnés d'un hélicoptère de la gendarmerie.

Les habitants de Montévrain ont été appelés à faire preuve de prudence. Ils sont invités à rester prendre leur voiture pour leur déplacements, plutôt que la marche à pied, surtout s'ils sont accompagnés d'enfants. Ils doivent également éviter de se rendre dans les zones boisées. Les quatre écoles primaires et le collège de Montévrain, eux, ont été sécurisés par les forces de l'ordre dès 8 heures. 

Les autorités ont aussi adapté leur dispositif de sécurité aux déplacements du tigre. Elles ont recommandé aux habitants de Ferrières-en-Brie, proche de la station-service où une trace a été repérée. Les amateurs de jogging en forêt ont été invités à renoncer à cette activité.

Un lynx, un tigre, puis, finalement, un félin. Après la première personne ayant vu l'animal qui a cru à un lynx, les autorités ont avancé l'hypothèse que l'animal était un tigre. Finalement, la préfecture a déclaré vendredi que "la présence d'un animal de l'espèce Tigre s'avère désormais exclue" mais il s'agit bien d'un félin. 

Mais d'où vient-il ? Toutes les pistes sont ouvertes. Le Parc des Félins, à Nesles, à une trentaine de kilomètres de Montévrain, et un cirque passé récemment dans les environs ont été interrogés. Aucune perte d'animal n'y a été rapportée. 

Montévrain est aussi peu éloigné de Disneyland Paris. Selon une source proche de l'enquête, le félin en fuite n'a a priori pas de rapport avec le parc d'attraction.  

>> LIRE AUSSI - Le tigre de Poutine se fait la belle en Chine