INFO EUROPE 1 - Jean-Vincent Placé, arrêté en état d'ivresse, insulte des policiers : l'ex-secrétaire d'Etat en garde à vue

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien sénateur est soupçonné d'avoir importuné, en état d'ivresse, des femmes dans un bar et insulté des policiers, selon les informations d'Europe 1.

INFO EUROPE 1

Jean-Vincent Placé a été interpellé cette nuit par la police dans le quartier latin à Paris, a appris Europe 1. L'ancien secrétaire d'État, ivre, est soupçonné d'avoir importuné des femmes dans un bar de la rue Princesse, vers 2 heures du matin. Il s'en est pris verbalement à une femme de 20 ans qui refusait de danser avec son ami, sénateur, contre rémunération. Puis il a insulté le videur de l'établissement qui intervenait pour calmer la situation.

Un taux d'alcoolémie à 2,32 g. "On n'est pas au Maghreb ici", ou "je vais te renvoyer en Afrique moi, tu vas voir", aurait-il notamment asséné au vigile. Ce dernier a fait signe à des policiers de la BAC, qui passaient par là. Vincent Placé les a également insultés, les qualifiant notamment de "tocards". "Tu ne sais pas qui je suis", aurait-il répété à plusieurs reprises, devant de nombreux témoins. 

L'outrage à agent a été retenu contre lui, justifiant son placement en garde à vue au commissariat du 5ème arrondissement où il a passé la nuit. Son taux d'alcoolémie a été mesuré à 2,32 g. Sa garde à vue a été prolongée jeudi soir. Une plainte pour "outrage" a été déposée par l'un des policiers. Le videur et la jeune femme pourraient également porter plainte. 

En "retrait" de la vie politique. En décembre 2016, l'attitude de Jean-Vincent Placé lors d'une séance au Sénat avait suscité quelques doutes, d'aucuns laissant entendre que le secrétaire d'Etat d'alors revenait d'un déjeuner un peu trop arrosé. "Jean-Vincent Placé est apparu particulièrement guilleret en séance, bien plus en tout cas que ce que le programme du jour laissait augurer", écrivait alors Paris Match. Il s'était "montré très jovial", décrivait aussi Le Figaro. La vidéo de cette séance au ton léger avait été très partagée sur les réseaux sociaux. 

En septembre dernier, Jean-Vincent Placé a annoncé se mettre en retrait de la vie politique. "Cela fait 28 ans que je suis militant et il peut être intéressant de faire un nouveau départ dans la vie hors politique", expliquait-il alors. Secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification sous François Hollande, l'écologiste avait retrouvé son siège de sénateur en juin 2017.