Jean-Michel Maire, chroniqueur de "TPMP", en garde à vue pour une affaire de stupéfiants

  • A
  • A
Jean-Michel Maire, chroniqueur de "TPMP", en garde à vue pour une affaire de stupéfiants
Jean-Michel Maire a passé une nuit en garde à vue@ TPMP/C8
Partagez sur :

Jean-Michel Maire, chroniqueur de "Touche pas à mon poste", a été entendu pendant plusieurs heures par la brigade des stupéfiants de Paris.

Le chroniqueur de l'émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, Jean-Michel Maire, a été placé en garde à vue de mardi soir à mercredi midi, d'après une information de L'Express. Il était entendu dans le cadre d'une enquête sur un trafic de cocaïne. 

Jean-Michel Maire entendu par la brigade des stups. "Il a été entendu en sa qualité de consommateur dans le cadre d'un dossier de trafic de stupéfiants", affirme une source proche de l'enquête. Le chroniqueur, qui avait fait parler de lui pour une agression sexuelle dans l'émission 35 heures de Baba, a été auditionné pendant plusieurs heures à la brigade des stupéfiants de Paris. L'enquête en question portait sur le démantèlement d'un gros trafic de cocaïne dans la capitale impliquant une personne qu'il fréquentait.

"Il m'arrivait de consommer". Dans une interview au magazine Closer, Jean-Michel Maire reconnaît qu'il a déjà consommé de la drogue mais que désormais il est suivi par un hypnotiseur et n'y a plus recours. L'enquête en question daterait de deux ans plus tôt. À cette époque, "il m'arrivait de consommer", affirme-t-il. Mais il ne savait rien des activités de son "ami", la personne concernée par l'enquête qui menait "une double vie et plusieurs activités dont des activités illégales. Et comme j'apparais souvent dans ses appels, les enquêteurs voulaient savoir si j'avais un lien avec ses activités." Après une nuit en cellule, sa garde à vue a été levée.