Attentats de Paris : Jawad Bendaoud met le feu dans sa cellule

  • A
  • A
Attentats de Paris : Jawad Bendaoud met le feu dans sa cellule
@ BFMTV / AFP
Partagez sur :

Jawad "le logeur", connu pour avoir loué son appartement de Saint-Denis à Adbelhamid Abaaoud, a mis le feu vendredi soir à sa cellule de Villepinte où il est actuellement incarcéré.

La France entière l'avait découvert dans les jours suivant la stupeur des attentats du 13 novembre. Jawad Bendaoud, surnommé Jawad "le logeur", pour avoir loué son appartement de Saint-Denis à Adbelhamid Abaaoud, est en détention provisoire à la prison de Villepinte depuis le 27 novembre dernier. Placé à l'isolement, le jeune homme a tenté de mettre le feu à sa cellule vendredi soir, affirment LCI et 20 Minutes

Les motifs de son acte encore flous. Selon le premier média, Jawad Bendaoud protestait contre le personnel de la prison qui refuse de le placer dans une autre aile de la prison. 20 Minutes avance en revanche qu'il aurait décidé d'incendier sa cellule après qu'on lui ait confisqué une carte SIM et un chargeur, retrouvés vendredi après-midi. 

Jawad Bendaoud nie en bloc toute implication dans les attentats. Dans la foulée, les surveillants sont intervenus et ont placé l'homme dans une cellule anti-suicide pour 24 heures. Depuis qu'il est incarcéré, Jawad Bendaoud continue à clamer son innocence. Il avait notamment écrit une lettre virulente aux juges chargés de son dossier, où il se défend d'avoir participé à la préparation des attentats du 13 novembre. Pour lui, l'affaire semblait se diriger vers un allègement des charges qui pesaient sur lui, jusqu'à la découverte de ses traces ADN sur un ruban adhésif ayant servi au mécanisme de déclenchement d'un gilet explosif retrouvé dans l'appartement de la rue du Corbillon, à Saint-Denis.