INFORMATION EUROPE 1 - Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue

  • A
  • A
INFORMATION EUROPE 1 - Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les trois policiers soupçonnés d'avoir transmis à Alexandre Benalla les images de vidéosurveillance qui montrent la scène de violence place de la Contrescarpe sous un autre angle, ont été placés en garde à vue.

INFO EUROPE 1

Les trois policiers suspendus jeudi soir par Gérard Collomb dans le cadre de l'affaire Benalla ont été placés en garde à vue samedi matin, selon les informations recueillies par Europe 1, pour "détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection" et "violation du secret professionnel". 

Un contrôleur général en poste à la préfecture de police de Paris, un commissaire en charge de dispositif place de la Contrescarpe le 1er mai et un commandant en poste à l'Élysée sont soupçonnés d'avoir remis à Alexandre Benalla une vidéo de la scène issue des serveurs de la préfecture, mercredi en fin de soirée, quelques heures après les premières révélations du journal Le Monde. Ils étaient convoqués par l'IGPN pour éclaircir les rôles de chacun.

Suspendus à titre conservatoire. Vendredi, le ministre de l'Intérieur a "condamné lourdement" les "agissements" de trois hauts gradés de la préfecture de police. "Le parquet de Paris ainsi que l'Inspection générale de la Police Nationale ont été saisis afin de faire la lumière sur ces faits", a précisé le ministère dans un communiqué. Celui-ci ajoute que Gérard Collomb a été informé de ces soupçons dès jeudi soir par le préfet de police et qu'il a demandé dans la foulée "à ce qu'il soit procédé à la suspension à titre conservatoire des trois fonctionnaires". Celle-ci est effective depuis vendredi matin.

Alexandre Benalla, dont le domicile à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a été perquisitionné samedi matin, avait été placé en garde à vue vendredi matin.