18 ans après les faits, il avoue avoir tué Christelle Blétry

  • A
  • A
18 ans après les faits, il avoue avoir tué Christelle Blétry
Le 28 décembre 1996, Christelle Bletry, 20 ans, avait été retrouvée assassinée de près de 130 coups de couteau à Blanzy, en Saône-et-Loire@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Un homme de 56 ans a été mis en examen jeudi pour le meurtre en décembre 1996 de Christelle Bletry, assassinée de 130 coups de couteau.

INFO. Un cold case vieux de près de 18 ans est-il en passe d'être résolu ? Un homme de 56 ans a été mis en examen pour homicide volontaire jeudi dans l'affaire du meurtre de Christelle Bletry. Le 28 décembre 1996, cette jeune femme de 20 ans avait été retrouvée assassinée de près de 130 coups de couteau à Blanzy, en Saône-et-Loire. Devant les enquêteurs, il a avoué avoir tué Christelle Blétry.

De nouvelles expertises ADN décisives. C'est à la demande de l'avocat de la famille de la victime, Me Didier Seban, assisté de Me Corinne Herrmann, que la justice a effectué de nouvelles expertises sur les vêtements de la victime. Un ADN a ainsi pu être isolé sur une tâche de sperme. Cet ADN a enfin permis de confondre le suspect, un homme ayant déjà été condamné pour une agression sexuelle au couteau.

>> LIRE AUSSI - "Disparues de l'A6" : le combat sans relâche d'une famille

Les disparues de l'A6. Le procureur de Chalons-sur-Saône doit tenir une conférence de presse vendredi après-midi. Il devrait donner plus d'informations sur ce dossier qui s'inscrit dans l'affaire énigmatique des "disparues de Saône-et-Loire" ou "disparues de l'A6" portant sur la disparition ou le meurtre 14 jeunes femmes dans la région, entre 1986 et 1997.