Il meurt déshydraté, piégé dans sa voiture

  • A
  • A
Il meurt déshydraté, piégé dans sa voiture
Un jeune homme de 22 ans est mort après être resté enfermé dans sa voiture à plus de 40 degrés à l'ombre à la suite d'une soirée bien arrosée.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le jeune homme de 22 ans est resté coincé dans le véhicule verrouillé, en pleine canicule.

40 degrés à l’ombre, une soirée alcoolisée et une voiture verrouillée : un jeune homme de 22 ans a été victime d'un terrible concours de circonstances qui lui a coûté la vie. Son corps a été retrouvé dimanche dans sa voiture, devant le domicile familiale de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne.

L’homme a été piégé dans sa voiture dans la nuit de samedi à dimanche, après être rentré d’une soirée en discothèque fortement alcoolisée. Il était alors accompagné de son frère. A leur arrivée devant le domicile de leurs parents, ce dernier a quitté le véhicule, emportant les clés de la voiture avant d’aller se coucher, laissant son frère dormir.

Il n'a pas réussi à casser la vitre

Mais, le jeune homme a en fait passé de très longues heures enfermé dans la voiture. Equipée d’un système antivol particulier, l’Audi était garée en plein soleil, alors que le Tarn-et-Garonne était en alerte canicule dimanche. A l’intérieur, la température est semble-t-il montée très haut, avoisinant les 40 degrés à l’ombre.

Il est ainsi mort, piégé dans la voiture, sans pouvoir ouvrir de l'intérieur le véhicule malgré ses tentatives. Les enquêteurs ont découvert notamment qu’il avait tenté de casser une vitre. En vain. Sa famille ne s’est pas inquiétée avant la fin d’après-midi dimanche. Tous pensaient qu’il avait regagné sa chambre pour dormir. C’est en entamant des recherches qu’ils ont découvert son corps déshydraté.

Un verrouillage en question

L’enquête se concentre aujourd’hui sur le verrouillage de cette voiture. Les modèles récents d'Audi sont équipés d'un mode dit "safe" pour éviter tout vol : si on appuie une fois sur le bouton de fermeture de la clé, la voiture est verrouillée de l'extérieur et de l'intérieur. Si on appuie à deux reprises, elle est verrouillée de l'extérieur, mais pas de l'intérieur. De plus, ces véhicules ne permettent pas un verrouillage automatique des portières.

Pour Laurent Meillot, spécialiste automobile et auteur du blog Voiture du futur, "le drame, c'est que ce fait est connu et précisé dans le mode d'emploi de la voiture. Mais que personne ne lit".  Il y est écrit, a-t-il rappelé sur Europe 1 : "si le véhicule est verrouillé de l'extérieur et que la sécurité anti-effraction est activée, aucune personne - et surtout pas des enfants - ne doit se trouver à bord du véhicule. Car il est impossible d'ouvrir les portes et les glaces de l'intérieur. (...) Danger de mort". Et Laurent Meillot d'ajouter : "c'est marqué noir sur blanc".

Si quelqu'un se retrouve coincé dans ce type de véhicule, "ce qu'on peut faire déclencher le klaxon. Et sur certains véhicules, il y a des capteurs d'occupation sur les sièges et ça peut déclencher l'alarme. Ce n'était pas le cas sur ce véhicule malheureusement", a-t-il commenté.