Homme armé à Disneyland Paris : "On s'éloigne d'une velléité d'attaque"

  • A
  • A
Homme armé à Disneyland Paris : "On s'éloigne d'une velléité d'attaque"
L'homme a été détecté alors qu'il se rendait dans cet hôtel de Disneyland Paris, où il avait une réservation.@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

La garde à vue de l'homme arrêté jeudi à Disneyland Paris avec deux armes de poing a été prolongée.

INFO EUROPE 1

Il a déjà passé une première nuit en garde à vue et ne va pas sortir tout de suite. La garde à vue de l'homme arrêté jeudi à Disneyland Paris avec deux armes de poing et des cartouches dans ses bagages, a été prolongée vendredi. "Au vu des premiers éléments, on s'éloigne très clairement d'une velléité d'attaque", tempère cependant une source policière. "L'enquête et notamment les vérifications effectuées dans différents lieux et sur la téléphonie n'ont pas permis d'établir un quelconque lien avec un acte terroriste", précise le parquet dans un communiqué.

Inconnu des services de renseignement. Ce Français de 28 ans habite à Paris. Il est co-gérant d'une brasserie parisienne, inconnu des services de renseignement et quasi inconnu de la police : à son actif, une seule arrestation pour "conduite sans permis". D'après nos informations, l'homme explique en garde à vue avoir acheté ces armes illégalement - deux petits pistolets automatiques de calibre 7.65 - il y a quelques années "pour se protéger", parce qu'il avait "peur pour sa sécurité", dit-il.

Une affaire de déménagement ? En ce moment, cet homme en en cours de déménagement. Il va quitter Paris et a provisoirement laissé ses affaires chez sa mère, sauf les armes à feu, car sa mère n'en voudrait pas chez elle. Voilà pourquoi il les a avait avec lui, même pour passer un week-end à Disneyland avec sa petite amie. La jeune femme a pris la fuite jeudi, mais, selon nos informations, elle a été arrêtée chez elle dans la soirée et a confirmé la version du jeune homme.

Aucun projet criminel confirmé à ce stade de l'enquête. C'est donc, pour l'instant, une simple affaire de transport et de détention d'armes illégale. Aucun projet criminel n'apparaît à ce stade de l'enquête. Le suspect est toujours en garde à vue et d'autres perquisitions doivent encore avoir lieu. Pas d'explication, en revanche, sur la présence dans sa valise d'un exemplaire du Coran, traduit en Français.