Grande-Synthe : des migrants bloquent l'A16 pendant 45 minutes

  • A
  • A
Grande-Synthe : des migrants bloquent l'A16 pendant 45 minutes
@ AFP
Partagez sur :

Une centaine d'hommes ont interrompu la circulation dans l'espoir de pouvoir monter dans un camion et rallier illégalement le Royaume-Uni.

Une centaine de migrants ont bloqué l'A16 mercredi en fin d'après-midi, au niveau de Grande-Synthe près de Dunkerque, dans le Nord, pendant environ 45 minutes, pour tenter de monter dans des camions en route pour l'Angleterre, a-t-on appris de sources concordantes.

"Aux alentours de 17H30, une centaine de migrants ont envahi l'A16", une autoroute très fréquentée qui relie la Belgique à Calais, "et cinquante autres une départementale à proximité afin de faire ralentir la circulation, voire la stopper pour monter dans des camions", a affirmé une source policière à l'AFP. Selon cette source, "des CRS ont essuyé des jets de projectiles, mais aucun n'a été blessé". A proximité se trouve le camp dit de La Linière, qui accueille actuellement près de 800 migrants.

Selon la préfecture du Nord, "les migrants ont profité d'un ralentissement provoqué par un véhicule léger en panne pour s'introduire sur l'autoroute entraînant un blocage de l'autoroute" pendant 45 minutes dans le sens Belgique-France et une vingtaine de minutes en sens inverse. "Il n'y a eu ni blessé, ni interpellation", a affirmé la préfecture. Une intervention des forces de l'ordre, qui ont utilisé du gaz lacrymogène, a entrainé la dispersion des migrants et la circulation était rétablie dans les deux sens à 18H30, selon la police.

Le camp de Grande-Synthe a été construit aux normes humanitaires internationales par MSF, avec la ville de Grande-Synthe et la communauté urbaine de Dunkerque. A une trentaine de km plus à l'Ouest, dans la camp de la Lande à Calais, surnommé "La Jungle", les migrants tentent également régulièrement de bloquer les poids lourds afin de monter dans les chargements.