Un faux contrôleur SNCF démasqué après plus de 1000 trajets

  • A
  • A
Un faux contrôleur SNCF démasqué après plus de 1000 trajets
@ Reuters
1806 partages

REPÉRÉ - Un faux contrôleur de la SNCF a été démasqué mercredi dernier, en gare de Matabiau, à Toulouse, après avoir effectué un millier de trajets.

L'info. Démasqué et arrêté mercredi dernier, dans le train Narbonne-Bordeaux, en gare de Matabiau à Toulouse, Jean-Pierre jouait fréquemment les contrôleurs SNCF, rapporte le quotidien La Dépêche. Vendredi, au tribunal correctionnel de Toulouse, le jeune homme de 26 ans était jugé en comparution immédiate pour "vol" (d'un uniforme de contrôleur) et "escroquerie" envers la SNCF, constituée partie civile. 
 

Un millier de trajets.  Vêtu d'un costume violet et gris de la SNCF, Jean-Pierre effectuait les gestes habituels de l'aiguilleur : conseils aux passagers, aide de port de bagages. Il maîtrisait les habitudes des agents, mais aussi leur jargon. Il lui est même arrivé de valider les billets des voyageurs, à l'aide d'une poinçonneuse volée qu'il "ne savait pas faire fonctionner", raconte son avocate Me Stéphanie Calvet. Il aurait ainsi joué les imposteurs "un millier de fois", estime-t-elle. 

Un rêve. Mais, "s'il s'est fait passer pour un contrôleur, ce n'était pas pour voyager gratuitement : c'est simplement parce qu'il rêvait de l'être", avance Me Calvet. Il y a cinq ans, Jean-Pierre avait en effet candidaté pour devenir agent de maintenance, mais sans succès. Selon l'avocate, cet échec était vite devenu "une obsession" pour son client. 

Récidiviste. Le jeune homme n'en est pas à son premier coup d'essai, puisqu'il a déjà été condamné pour des faits similaires à quatre mois de prison ferme, par le tribunal correctionnel de Montpellier, en janvier 2014. Aujourd'hui placé sous contrôle judiciaire, le faux contrôleur sera jugé le 6 février 2015. Le tribunal a demandé une expertise psychologique.