Essonne : des souris dans des gigoteuses pour bébés en vente à Carrefour

  • A
  • A
Essonne : des souris dans des gigoteuses pour bébés en vente à Carrefour
Les souris vivaient manifestement dans la doublure de gigoteuses en rayon. @ Capture d'écran Facebook/En-Mode.com
Partagez sur :

Un client a découvert des souris qui vivaient manifestement dans la doublure de gigoteuses en vente au supermarché Carrefour d'Evry 2.

VIDÉO

Trous, excréments, urine : des rongeurs ont élu domicile dans des gigoteuses pour bébés en vente dans un supermarché Carrefour au centre commercial Evry 2, dans l’Essonne. Un client qui voulait acheter un de ces duvets pour nourrissons, a filmé la scène lorsqu’il a découvert ces rongeurs confortablement installés dans la doublure des produits suspendus en rayon.

"Regardez ça bouge !" "C’est incroyable. Je cherche une gigoteuse pour mon fils et regardez sur quoi je tombe : une famille de souris ! Elles sont dans la gigoteuse…", dit-il outré dans la vidéo, postée sur les réseaux sociaux lundi. Et le client de poursuivre à une employée du magasin : "Je trouve une famille de souris dans la gigoteuse, regardez ça bouge ! Est-ce que c’est normal ?"

Une souris déjà aperçu au rayon biscuits. Il s’avère que trois de ces gigoteuses étaient infestées par des souris, rapporte Le Parisien. Mercredi, la plupart des produits concernés ont été retirés des rayons, et remplacés par d’autres d'une autre marque. "On peut se demander si les rongeurs n’ont pas gambadé partout avec leurs pattes pleines d’urine, il faudrait tout désinfecter", souligne une cliente au Parisien. Une autre mère de famille affirme quant à elle avoir déjà vu une souris dans ce supermarché "mais au rayon des biscuits".

Les excuses de Carrefour. La direction nationale de l’enseigne Carrefour a rapidement réagi et assure avoir fait le nécessaire : "Suite à l’incident survenu sur son magasin d’Evry, Carrefour tient à présenter ses excuses à ses clients. Il s’agit ici d’un cas isolé. Des mesures immédiates ont été prises : nettoyage, retrait des produits ainsi qu’un dispositif de contrôle renforcé." De son côté, le maire (ex-PS) d'Evry a fait savoir que le dernier contrôle d'hygiène du centre commercial ne concernait pas le magasin Carrefour qu’il abrite. Françis Chouat a ainsi demandé à ses services d’engager la procédure à la suite de cette découverte.