Enlèvement de Berenyss : le suspect est un homme "ultra-violent"

  • A
  • A
Enlèvement de Berenyss : le suspect est un homme "ultra-violent"
@ DR
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La sœur de l'homme suspecté d'avoir enlevé la fillette décrit un homme violent qui avait déjà fait l'objet d'une plainte pour des faits d'agressions sexuelles.

C'est un portrait glaçant qui se dessine. Le profil de l'homme suspecté d'avoir enlevé et agressé sexuellement Bérényss, 7 ans et demi, se précise. Celui d'un quadragénaire violent, au passé judiciaire chargé, puisqu'une plainte pour des faits d'agressions sexuelles sur trois de ses proches, dont deux nièces, a déjà été déposée contre lui fin 2014. C'est d'ailleurs grâce à l'ouverture de cette procédure judiciaire que l'homme suspecté d'avoir kidnappé et agressé sexuellement Berenyss a été confondu. Son ADN, retrouvé notamment sur les vêtements et sous-vêtements de la fillette, venait à peine d'être répertorié au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

>> Europe 1 a pu rencontrer l'une des sœurs du suspect. Corinne décrit un homme d'une violence incommensurable.

Les doutes de sa sœur le jour de l'enlèvement. Jeudi dernier, elle a eu un doute en entendant l'alerte enlèvement de Berenyss. Pendant un instant, elle a pensé à son frère : et si c'était lui, cet homme récemment accusé par une autre sœur de la famille d'avoir agressé sexuellement deux de ses nièces ? Cet homme, son frère, dont elle sait qu'il est capable de la plus grande violence.

Ecoutez le témoignage de Corinne :



Corinne : "il tapait sur ma mère, il la...par Europe1fr

"Je l'ai vu taper sur ma mère, la trainer parterre". "Je l'ai connu dans la violence. Je l'ai vu taper sur ma mère, trainer ma mère parterre, la taper. Elle était presque déshabillée. Il la trainait sur la terrasse. Toute la journée, elle s'était fait taper dessus. Tout ça parce que deux veaux étaient morts. Il n'a pas supporté. Il a pris la délivrance de la vache et il a été lui balancer dans le lit", raconte la sœur du suspect.

"Qu'est-ce-qui lui est passé par la tête ?" Selon elle, même le père de famille n'était pas épargné par la violence du suspect. "Il frappait mon père. Mon père, à la fin, me téléphonait souvent en pleurs. Il en avait peur", confie Corinne. Et de décrire un homme paradoxalement bienveillant avec elle : "Moi je sais qu'il m'a aidé aussi. Quand j'ai perdu ma fille, c'est lui qui était là pour me soutenir. C'est pour ça que je ne comprends pas comment il a pu faire ça à une petite. Qu'est-ce-qui lui est passé par la tête ?"

Le kidnappeur de Berenyss l'a emmenée avec lui dans une ruine glauque qui lui sert de maison. D'après sa sœur, c'est dans ce même endroit qu'il aurait abusé de la plus petite de ses nièces.

>> LIRE AUSSI -La mère de Berenyss : "Je pense à toutes les autres"

>> LIRE AUSSI -Berenyss : le suspect était connu pour des agressions sexuelles

>> LIRE AUSSI -Berenyss retrouvée saine et sauve : le soulagement à Sancy