En prison, il perd son permis de conduire à cause de... la police

  • A
  • A
En prison, il perd son permis de conduire à cause de... la police
Le détenu a perdu son permis... alors qu'il n'était logiquement pas au volant.@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Un détenu près de Montpellier a appris depuis sa cellule que son permis a été suspendu alors que son véhicule avait été saisie par la justice…

Être en prison et perdre des points sur son permis de conduire, cela semble impossible et pourtant, c'est bel et bien ce qui est arrivé à un détenu près de Montpellier. Depuis sa cellule, il a récemment appris que son permis a été suspendu alors que son véhicule avait été saisi par la police…

Les policiers lorgnent la BMW. L'histoire se résume en fait à un imbroglio administratif. Il y a trois ans, après une enquête rondement menée, la police arrête un suspect qui, dans son coffre, transporte deux kalachnikov et un pistolet mitrailleur. La voiture du malfaiteur est une BMW… Un modèle qui manque à la PJ. Si les policiers lorgnent le bolide, c'est parce qu'ils sont un peu fatigués de rouler avec des voitures banalisées très classiques, que finissent par connaître par cœur les trafiquants. Une grosse berline allemande, c'est finalement plus discret.

Les PV reçus en prison. La loi française leur permet de saisir les voitures des malfrats et les policiers récupèrent la voiture. Mais à plusieurs reprises, au volant, ils dépassent les limitations de vitesse. Problème : les PV sont adressés au malfaiteur qui, du fond de sa cellule, ne pouvait évidemment pas être au volant. Il y a quelques semaines, c'est le coup de grâce. Le détenu reçoit un courrier qui l'avertit que son permis de conduire lui a été retiré. Depuis, son avocat remue ciel et terre pour essayer de réparer ce gros couac dont l'administration a le secret. Sans succès pour l'instant.