Rosny-sous-Bois : "tout le monde était en panique"

  • A
  • A
Rosny-sous-Bois : "tout le monde était en panique"
Sept personnes sont mortes dans l’effondrement de cet immeuble résidentiel à Rosny-sous-Bois.@ REUTERS/Christian Hartmann
Partagez sur :

TÉMOIGNAGES E1 - Après l’effondrement meurtrier d’un immeuble résidentiel, les familles rescapées ont raconté leur cauchemar.

Ces familles rescapées peuvent se sentir miraculées. Car à quelques mètres près, leurs chambres se trouvaient du bon côté de l’immeuble, celui qui est resté debout. D’autres n’ont pas eu cette chance : sept personnes sont mortes dans l’effondrement de cet immeuble résidentiel. Parmi les victimes, figurent une mère de famille et ses deux enfants, âgés de 14 et 18 ans, un enfant d'une dizaine d'années, ainsi que trois autres adultes.

“On s’est débrouillés pour sortir.” Dans la nuit de samedi à dimanche, Marie-Adélaïde dormait avec son mari, et exceptionnellement, son fils de 7 ans. Un véritable soulagement de voir l’enfant à ses côtés lorsqu’au petit matin, la déflagration les surprend dans leur sommeil.

Rosny 1280

© REUTERS/Christian Hartmann

Dans leur appartement, le plancher a tenu. Mais au niveau de la porte d’entrée, le vide et les décombres s’étalent sous leur yeux, trois mètres plus bas. “On a plus d’escalier, rien. On s’est débrouillés pour sortir. J’étais affolée, tout le monde était en panique”. 

"L’enfant s’accrochait pour ne pas tomber." Même frayeur pour une famille du quatrième étage. Lorsque l’appartement a été coupé en deux, l’un des enfants a failli basculer dans le vide, avant que son père ne le rattrape de justesse. “L’enfant s’accrochait aux affaires pour ne pas tomber. Son père a quand même réussi à le récupérer. Il l’a sauvé, l’enfant s’en est sorti indemne”, témoigne un proche de la famille.

Rosny-secours-1280

Élan de solidarité. Des familles qui ont dû quitter leur appartement en vitesse, sans pouvoir prendre leurs affaires. Face à cette situation, la solidarité s’est organisée dans ce quartier de Rosny-sous-Bois. Des habitants sont venus déposer des vêtements à la mairie, et d’autres ont même proposé d’héberger chez eux des habitants.