Mort sur un tournage de France 2 : l'ado a fait une chute de 30 mètres

  • A
  • A
Mort sur un tournage de France 2 : l'ado a fait une chute de 30 mètres
Une vue du phare du Cap-Ferret où une fillette de 12 ans a trouvé la mort sur le tournage d'une émission de France 2.@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

Une fillette, âgée de 12 ans, a fait une chute mortelle jeudi, sur le tournage de la série "Le Monument préféré des Français", animé par Stéphane Bern sur France 2. Le tournage de l'émission est suspendue. 

Une fillette, âgée de 12 ans, a fait une chute mortelle jeudi, sur le tournage de l'émission Le Monument préféré des Français, animée par Stéphane Bern sur France 2, rapporte Sud Ouest. La jeune fille, encordée au phare du Cap-Ferret, a fait une chute d'une trentaine de mètres sur une terrasse au dessus de la porte d'entrée. Une enquête a été ouverte et sera menée par les gendarmes, sous l'autorité du commandant de la compagnie d'Arcachon. De son côté, France 2 a décidé de suspendre le tournage de son émission.

Elle chute avant le début du tournage. L'accident est survenu jeudi vers 18h30, juste après que le phare a fermé ses portes aux visiteurs à 18 heures. L'enfant participait à une animation de la compagnie bordelaise de voltiges chorégraphiées Adrénaline. Elle était encordée pour se suspendre et danser dans les airs. La jeune fille a chuté de 30 mètres sur "l'auvent en pierre du porche du phare", a détaillé la sous-préfète d'Arcachon, Dominique Christian, ajoutant que la corde de rappel à laquelle elle était suspendue pourrait "avoir manqué de longueur".

Le tournage n'avait pas encore commencé lorsqu'elle a chuté du phare. Les sapeur-pompiers et le Smur sont rapidement intervenus sur les lieux pour porter secours à l'adolescente, qui est morte quelques minutes après leur arrivée.

Le père devait assurer sa fille. La jeune victime effectuait sa prestation avec la compagnie de "voltiges chorégraphiées" dirigée par son père, qui l'encadrait lorsque le drame est survenu. "Son père était censé l'assurer, mais on ne sait pas ce qui s'est passé, si la corde a lâché, s'il y a eu défaut d'assurance, ou un problème de matériel", a indiqué cette source proche de l'enquête. Le père de la victime, président de la compagnie Adrénaline, a été transporté vers Bordeaux en état de choc, où lui et sa femme ont été pris en charge par une cellule psychologique.

"Le Parquet a pris la décision de ne pas procéder à une autopsie et a fait restituer le corps de la fillette à ses parents qui étaient présents sur les lieux au moment du drame", a précisé  la sous-préfète d'Arcachon, Dominique Christian.

Le matériel de la boîte de production saisi. "Les circonstances techniques de cet accident restent encore obscures et une enquête de la gendarmerie est en cours pour les préciser", a indiqué une source proche de l'enquête. Dans le cadre de l'enquête, menée sous l'autorité du commandant de la compagnie d'Arcachon, le matériel de tournage de la société de production Morgane TV a été saisi. Le parquet de Bordeaux a précisé dans un communiqué que des gendarmes de haute montagne ont été sollicités afin de livrer une expertise technique sur ce matériel utilisé par la victime, comme des conditions de sécurité mises en place sur cette représentation. 

Jeudi matin, des images aériennes avaient été tournées à l'aide d'un drone. Elles ont également été saisies par les gendarmes en charge de l'enquête. Le personnel et les témoins de la scène doivent être entendus prochainement, rapporte encore le quotidien régional. Outre les circonstances de l'accident, les gendarmes vont examiner "si l'enfant, mineure, était bien autorisée à effectuer une prestation dans ce cadre-là", a indiqué la source proche de l'enquête.

"Pas dans ce type d'émission que se posent des questions de risque". L'enquête tentera de préciser les circonstances du drame et de déterminer une éventuelle responsabilité, ou non, de la boîte de production qui supervisait le tournage. La compagnie de voltige acrobatique du père de la victime intervenait à la demande de la société de production Morgane TV, travaillant pour le compte de la série "Le Monument préféré des Français", animée par Stéphane Bern et diffusée sur France 2.

"On était dans les répétitions de l'émission (...) je pense que l'équipe de tournage était en train de travailler sur le type d'images qu'elle pouvait mettre à l'antenne pour le programme final", a expliqué sur France Info la directrice déléguée à l'antenne de France 2, Stéphanie Brémond. "Ce n'est pas un jeu" mais "une émission avant tout culturelle et patrimoniale, ce n'est pas tellement dans ce type d'émission que se posent des questions de risque" habituellement, a estimé la responsable, soulignant que Morgane était une "grande société de production" avec laquelle France 2 "travaille en toute confiance".

France 2 suspend le tournage de son émission. Dans un communiqué, France Télévisions annonce la suspension du tournage de l'émission prévue à la rentrée. Et témoigne de "sa grande émotion" après "ce décès accidentel". "France Télévisions a demandé, en accord avec elle, que la société Morgane, productrice de ce programme, interrompe le tournage de l'émission dans l'attente de comprendre les circonstances qui ont conduit à ce drame", poursuit la chaîne dans son communiqué.