Château de Versailles : mis en examen pour avoir écoulé de faux billets

  • A
  • A
Château de Versailles : mis en examen pour avoir écoulé de faux billets
Les visiteurs visés par l'escroquerie ne se rendaient pas compte qu'ils achetaient de faux billets. Image d'illustration.@ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

C'est un responsable du château qui a porté plainte contre eux pour escroquerie, le préjudice serait de 250.000 euros. 

Leur manège, qui durait depuis le mois d'août, a pris fin dimanche dernier. Cinq employés du château de Versailles dans les Yvelines ont en effet été mis en examen pour escroquerie, rapporte mercredi Le Parisien. Ils vendaient en effet de faux billets aux touristes.

250.000 euros de préjudice. À l'origine de leur arrestation, une plainte d'un responsable du château le plus visité de France déposée dimanche matin. Il avait des soupçons concernant des employés saisonniers embauchés jusqu'en octobre. Leur entourloupe, qui a été surprise en flagrant délit par les enquêteurs de la sûreté départementale, aurait fait perdre au deuxième monument le plus visité de France pas moins de 250.000 euros.

Des imitations de billets. Leur escroquerie était relativement simple et les visiteurs du château ne s'en rendaient même pas compte. Au guichet, le vendeur ne fournissait pas de vrais billets mais des imitations à ceux qui payaient en liquide. Puis, le touriste passait le contrôle à l'entrée du site sans aucune formalité avec l'aide d'un complice. L'argent, lui, était bien sûr empoché par les employés malhonnêtes.

Ils reconnaissent les faits. Une fois en garde à vue, les cinq employés, trois hommes et deux femmes, ont reconnu les faits. Il existait de toute manière des preuves contre eux, notamment des SMS envoyés entre eux qui démontrent qu'ils se coordonnaient selon leurs horaires de travail.