Charlie Hebdo : les dessins face à l'horreur

  • A
  • A
Charlie Hebdo : les dessins face à l'horreur
@ Compte Twitter d'Astérix Officiel
Partagez sur :

Les dessinateurs de presse rendent hommage aux victimes de l’attentat terroriste de mercredi. 

Le siège de Charlie Hebdo a été la cible mercredi d'une attaque terroriste, faisant 12 morts, dont les dessinateurs Charb, Cabu, WolinskiTignous et Honoré. Leurs confrères dessinateurs leur ont très tôt rendu hommage. 

>> DOSSIER SPÉCIAL - Les dernières infos sur l'attentat de Charlie Hebdo

Sur les réseaux sociaux. Le dessinateur fétiche du Monde a été l’un des premiers dessinateurs à réagir sur Twitter. Plantu a dessiné une main traçant avec l’aide d’un crayon rouge cette phrase : “de tout coeur avec Charlie Hebdo”. Sa petite souris, normalement de tous les dessins, est ici absente. 

Martin Vidberg, le dessinateur des patates du Monde, a lui aussi mis en scène un crayon sur fond d’explosions, accompagné de ces trois phrases : 

Bansky, le célèbre graffeur anonyme, a publié lui aussi un dessin d'espoir en référence à l'attentat à Charlie Hebdo. Un dessin réalisé par l'illustratrice Lucille Clerc :





RIP @lucille_clerc



A photo posted by Banksy (@banksy) on


Joann Sfar, l'auteur de la BD, le Chat du rabbin, a lui publié un dessin sur Instagram. On y découvre son fameux chat qui affirme : "si Dieu existe, il ne tue pas pour un dessin" :





Si Dieu existe, il ne tue pas pour un dessin.



Une photo publiée par Joann Sfar (@joannsfar) le


Ruben L. Oppenheimer, dessinateur néerlandais, a posté sur son compte Twitter ce dessin évoquant l'attentat du 11-Septembre 2001, en remplaçant les tours jumelles du World Trade Center par deux crayons :



L'artiste Nadia Khiari, créatrice de Willis from Tunis, le célèbre chat symbole de la révolution tunisienne, a diffusé son dessin en hommage aux cinq dessinateurs, avec une pensée particulière pour son ami Tignous : 



Le dessin de David Pope, du quotidien australien The Canberra Times, où il est écrit "il a dessiné le premier", rencontre un succès viral sur le réseau social Twitter avec plus de 52 000 retweets : 



Le dessinateur et humoriste argentin Bernardo Erlich a posté sur son compte Twitter ce dessin qui dit "Le monde est devenu si sérieux que l'humour est un métier à risques" : 



Rob Tornoe, dessinateur de presse au Philly Inquirer s'est exprimé sur son compte Twitter "Encore mortifié par la disparition de mes collègues dessinateurs, mais la liberté d'expression gagnera toujours" et a partagé son oeuvre : 



La journaliste Martina Leingruber a également partagé son dessin sur le réseau social : 



Pour la graphiste et illustratrice du magazine féminin en ligne MadmoiZelle, @YeahCy, le crayon est là encore un élément essentiel pour incarner la liberté d'expression :   



Le compte twitter d'Astérix a retouché jeudi un ancien dessin d'Uderzo publié au dos d'un Astérix chez les Belges, hommage à René Goscinny : 

Dans les médias. Pessin, le dessinateur de Slate, a lui réagi sur le pure-player :

Zep, le papa de Titeuf, a également publié un dessin au goût doux-amer sur son blog hébergé par Le Monde. On peut y voir les quatre dessinateurs montés au ciel et Dieu, un Charlie Hebdo à la main, disant à Cabu : "Cabu ? Pour une fois, vous êtes en avance". Le titre du dessin est sans équivoque : "Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, une mort bête et méchante..."

Le dessinateur du quotidien britannique The Independent, Dave Brown, a également réagi à l'attaque avec un dessin qui fait la Une du journal, jeudi : 



Un numéro vert a été lancé par la police judiciaire de Paris pour recueillir les témoignages des personnes susceptibles d'avoir croisé la route des suspects. Voici le numéro de l'appel à témoins : 08 05 02 17 17