CARTE - Sur les traces du félin de Montévrain

  • A
  • A
CARTE - Sur les traces du félin de Montévrain
@ Capture Facebook - Ville de Montevrain
Partagez sur :

EN IMAGES - Depuis 24 heures, gendarmes, pompiers et équipe spécialisée traquent l'animal à pied et en hélicoptère équipé d'une caméra thermique. Europe1.fr vous propose de suivre le félin à la trace.

S'est-il caché pour se reposer ou a-t-il déjà parcouru plusieurs kilomètres ? Pour le moment, les indices sont minces sur les endroits où pourrait se trouver le félin. Dernière piste des enquêteurs vendredi matin : une emprunte retrouvée près de l’autoroute A4, à proximité de l'aire de repos de Ferrières-en-Brie, dans le sens Paris-Province. La traque a repris vendredi avec le renfort de militaires pour retrouver le félin "errant" dans cette région boisée à l'est de Paris, où les habitants observent scrupuleusement les consignes de prudence.

Aperçu deux fois. La veille l'animal a été aperçu deux fois, d'abord tôt le matin près d'un supermarché à Montévrain, en Seine-et-Marne, puis dans un bois non loin de cette commune, en début d'après-midi.

Suivez le parcours de l'animal avec cette carte, remise à jour à chaque nouvelle trace retrouvée sur le terrain :

Les recherches suivent désormais une nouvelle piste, à une dizaine de kilomètres de Montévrain. "Des traces de l'animal ont été repérées vers l'aire de Ferrières-en-Brie sur l'autoroute A4 dans le sens Paris-Province. La station service Total a été fermée", a annoncé vendredi matin la préfecture de Seine-et-Marne. En clair : la bête aurait traversé l'autoroute. La préfecture, comme Bison futé, appellent les automobilistes à "la plus grande prudence" après le signalement d'un "animal errant" dans cette zone par un automobiliste vers 6h45.

>> La traque a repris vendredi matin

40 à 50 km par jour. Tentant d'adapter son dispositif aux déplacements du fauve, les autorités ont recommandé aux habitants de Ferrières-en-Brie d'éviter à leur tour de circuler à pied, les amateurs de jogging en forêt étant priés de laisser leurs baskets au placard. Et les policiers qui avaient été affectés à la surveillance des écoles de Montévrain pourraient être redéployés rapidement, en fonction de l'avancée du félin. "Il peut faire 40 à 50 km par jour" mais aussi se planquer "tapi dans des fourrés" ou sur un arbre, puisqu'il peut dormir dix à quinze heures quotidiennement, souligne le directeur du cirque Pinder, Gilbert Edelstein.