Cargo en détresse : une tentative de sauvetage samedi

  • A
  • A
Cargo en détresse : une tentative de sauvetage samedi
Le cargo s'est couché mardi.@ Capture Twitter Premar Atlantique
Partagez sur :

Un premier sauvetage de ce navire à la dérive a été avorté vendredi. Le Modern express,  s'est couché mardi au large de la Rochelle.

Des spécialistes du sauvetage en mer vont continuer samedi, après une tentative avortée la veille, de préparer le remorquage d'un cargo en détresse, qui dérive lentement dans le Golfe de Gascogne, à 270 km au large de La Rochelle, depuis l'évacuation de l'équipage il y a trois jours.

Des experts en renflouement de la société néerlandaise Smit Salvage, hélitreuillés dans l'après-midi à bord du Modern Express, ont pu passer une ligne de passage légère entre un remorqueur et le cargo, préalable au remorquage. Mais les mouvements des navires, imprimés par une houle de 4 à 5 mètres, "ont provoqué le rupture de cette ligne", et l'arrivée de la nuit a empêché une nouvelle tentative qui va être préparée pour samedi matin, a indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique.




Un homme blessé. Un équipier de Smit Salvage a été légèrement blessé à l'épaule dans l'opération vendredi, a ajouté la préfecture, sans pouvoir fournir plus de précision sur les circonstances. 

Incliné à près de 50 degrés. Le Modern Express, un roulier immatriculé à Panama et transportant 3.600 tonnes de bois débité et des engins de travaux, a continué vendredi de dériver, à la faible allure d'1 noeud (moins de 2 kmh), à 270 km à l'ouest de La Rochelle. La forte gîte du cargo, de 40 à 50 degrés est stabilisée, et le navire ne présentait vendredi pas d'entrée eau apparente.