Camp de migrants de Grande-Synthe : cinq blessés légers lors d'une rixe

  • A
  • A
Camp de migrants de Grande-Synthe : cinq blessés légers lors d'une rixe
Quatre personnes ont été interpellées au camp de réfugiés de Grande-Synthe suite à l'altercation.@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Cinq hommes, quatre migrants et un vigile, ont été blessés par balles et arme blanche vendredi au camp de réfugiés de Grande-Synthe, lors d'une rixe.

Cinq hommes, quatre migrants et un vigile, ont été légèrement blessés par balles et arme blanche vendredi soir dans le camp de réfugiés de Grande-Synthe, dans le Nord lors d'une rixe, a affirmé la préfecture du Nord. L'origine de l'altercation, qui aurait opposé plusieurs migrants vers 18h pendant quelques instants, n'est pas connue. Le calme est rapidement revenu lors de l'intervention des forces de l'ordre. Quatre personnes ont été interpellées et une enquête a été ouverte par le parquet de Dunkerque.

Le camp bientôt prolongé. Le camp de Grande-Synthe, dont la population a grossi depuis le démantèlement fin octobre de la "Jungle" de Calais pour atteindre aujourd'hui 1.400 à 1.500 personnes, selon la préfecture, principalement des Kurdes, fait occasionnellement l'objet de tensions entre réfugiés. Cet incident survient alors que le préfet du Nord Michel Lalande doit signer ce mois-ci la prolongation pour six mois de la convention tripartite entre l'Etat, la Ville de Grande-Synthe et l'Afeji, l'association qui gère depuis fin mai le camp. "Ce camp n'est pas un camp pour vivre mais un camp de répit et la solution passe par un accompagnement individualisé" des migrants, précise la préfecture.