Benoît Magimel sera jugé le 12 avril pour blessures involontaires et usage de stupéfiants

  • A
  • A
Benoît Magimel sera jugé le 12 avril pour blessures involontaires et usage de stupéfiants
@ TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

L'acteur, qui est accusé d'avoir renversé une femme, sera jugé le 12 avril, a annoncé lundi son avocat à Europe 1.

Benoît Magimel sera jugé le 12 avril, a annoncé à Europe 1 son avocat Pascal Garbarini. L'acteur de 41 ans est accusé d'avoir renversé vendredi une femme.

Pour quoi Magimel est-il poursuivi ? L'acteur qui vient d'obtenir le César du meilleur acteur dans un second rôle sera jugé pour blessures involontaires par conducteur, pour manquement délibéré à une obligation de prudence et de sécurité, en l'espèce avec un permis de conduire annulé et avec "maladresse" car il a effectué une marche arrière dans une rue à sens unique. Le parquet de Paris a aussi retenu contre lui le délit de fuite, contesté par l'acteur, et l'usage de stupéfiants (cocaïne et héroïne). Le comédien était, lundi à la mi-journée, devant le juge des libertés et de la détention pour définir les modalités de son contrôle judiciaire. La victime a, par ailleurs, eu 5 jours d'ITT (Incapacité total de travail).

"Pour lui, c'est incompréhensible". Au micro d'Europe 1, maitre Pascal Garbarini a expliqué que son client était "très fatigué". "Trois nuits et trois jours de garde à vue dans un dossier comme celui-ci, pour lui c'est incompréhensible", a-t-il poursuivi. "Pour la défense, c'est inacceptable. Benoît Magimel est un comédien connu donc il n'a pas à avoir de privilège mais en revanche, sa notoriété et sa célébrité ne doivent pas lui conférer moins de droits que n'importe quel individu", a ajouté l'avocat. Selon ce dernier, l'acteur "conteste avoir conduit sans permis de conduire puisqu'il ignorait n'avoir plus de points". Il conteste aussi le délit de fuite : "lorsqu'il s'est absenté, c'était simplement pour garer la voiture tout près des lieux de l'accident, sachant que tout le monde l'avait reconnu". De plus, ajoute Pascal Garbarini, Benoît Magimel s'est présenté "immédiatement" lorsque "la police lui a téléphoné pour qu'il se présente au commissariat". Enfin, concernant la consommation de stupéfiants, le comédien en "avait pris à titre festif" et se soignerait en ce moment, toujours selon son avocat. 

Le rappel des faits. Les faits se sont déroulés vendredi après-midi, sur une grande artère du 16e arrondissement de Paris. Selon les premiers éléments de l'enquête, Benoît Magimel conduisait un véhicule de location et a renversé une femme de 62 ans alors qu'il effectuait une marche arrière. Il est sorti de la voiture pour s'enquérir de l'état de santé de la victime, légèrement blessée aux jambes, avant de repartir. Des témoins ont signalé son identité à la police, qui s'est rendue chez l'acteur. En son absence, les fonctionnaires ont déposé une convocation et le comédien s'est de lui-même rendu au commissariat, a-t-on ajouté de source policière. Il a été contrôlé positif à la cocaïne, a précisé une autre source policière confirmant une information de TF1.