Benoît Magimel en garde à vue pour "blessures involontaires"

  • A
  • A
Benoît Magimel en garde à vue pour "blessures involontaires"
L'acteur Benoît Magimel a été placé en garde à vue, après avoir renversé une passante, vendredi.@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
704 partages

D'après les sources d'Europe 1, l'acteur de 41 ans a été contrôlé positif aux stupéfiants après avoir renversé une femme de 62 ans, alors qu'il conduisait sans permis.

L'acteur Benoît Magimel a été placé en garde à vue, dans la soirée de vendredi et cette garde à vue est prolongée jusqu'à 18h dimanche. Dans l'après-midi, au volant de sa voiture, il avait renversé une femme de 62 ans. Après s'être enfui dans un premier temps, il s'est finalement présenté quelques heures plus tard au commissariat. D'après nos sources, il a été contrôlé positif aux stupéfiants, et plus précisément à la cocaïne.

Sans permis et contrôlé positif aux stupéfiants. Benoît Magimel a renversé une femme en faisant une marche arrière dans le XVIe arrondissement de Paris, et s'est enfui. La victime ne souffre que d'éraflures, mais l'acteur de 41 ans, récemment césarisé pour son rôle dans La Tête haute, a été placé en garde à vue jusqu'à dimanche pour "blessures involontaires", "usage de stupéfiant" et conduite malgré l'annulation de son permis. Selon les sources d'Europe 1, l'acteur de 41 ans a été contrôlé positif à la cocaïne après les analyses toxicologiques effectuées samedi soir, pour déterminer s'il conduisait sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants. 

Des témoins ont signalé son identité à la police. Selon les premiers éléments de l'enquête, Benoît Magimel conduisait un véhicule de location et a renversé une femme de 62 ans alors qu'il effectuait une marche arrière. Il est sorti de la voiture pour s'enquérir de l'état de santé de la victime, légèrement blessée aux jambes, avant de repartir. Des témoins ont signalé son identité à la police, qui s'est rendue chez l'acteur. En son absence, les fonctionnaires ont déposé une convocation et le comédien s'est de lui-même rendu au commissariat, a-t-on ajouté de source policière.