Belgique : un expert suspecté d’avoir délivré un faux certificat de "déradicalisation"

  • A
  • A
Belgique : un expert suspecté d’avoir délivré un faux certificat de "déradicalisation"
Montasser AlDe'emeh@ AFP
Partagez sur :

L’universitaire Montasser AlDe'emeh aurait fourni une fausse attestation à un djihadiste présumé, arrêté en novembre dernier alors qu’il s’apprêtait à partir en Syrie. 

C’est un expert reconnu et médiatisé des mouvements djihadistes en Belgique. Pourtant, il est aujourd'hui soupçonné d'avoir fourni un faux certificat de "déradicalisation" à un djihadiste présumé, arrêté en novembre dernier. Montasser AlDe'emeh, universitaire flamand d'origine palestinienne, a été inculpé de faux et usage de faux en écritures, puis libéré sous condition lundi, a indiqué le parquet fédéral belge.

Auteur d’un ouvrage Pourquoi nous sommes tous des djihadistes, présenté comme un "témoignage exclusif" sur le quotidien de jeunes partis en Syrie, il intervient régulièrement, en tant qu’expert, dans les médias belges et internationaux. Pour réaliser cet ouvrage, l’homme était parti 15 jours près d'Alep, au côté du front al-Nosra, en juin 2015. 

Directeur d’un centre de déradicalisation. Cet homme a aussi fondé et dirige le centre "De Weg Naar" (La Voie) à Molenbeek, chargé d’accompagner des Belges revenus de Syrie ou tentés par le djihad et leurs familles. Il est soupçonné d'avoir "établi et fait déposer une fausse attestation de témoin relative à un parcours de déradicalisation de Jawad O. auprès de ce centre", a annoncé le parquet dans un communiqué après son interpellation dans cette commune bruxelloise, considérée comme un repaire de djihadistes.   

Il aurait tenté de faire libérer un djihadiste en partance pour la Syrie. Jawad O., le djihadiste présumé qu'il est soupçonné d'avoir voulu aider, a été inculpé le 24 novembre dernier de participation aux activités d'un groupe terroriste et incarcéré, selon le parquet. Il avait été arrêté alors qu'il s'apprêtait à se rendre en Syrie, selon la télévision publique flamande VRT. Il appartiendrait à la filière " Way of life ", l’organisation ayant succédé au groupuscule islamiste "Sharia4Belgium", indique quant à elle la RTBF.

Deux frères auditionnés. C’est le frère de ce jeune homme prêt à partir accomplir le djihad, Khalid O., qui aurait contacté Montasser AlDe'emeh juste après son interpellation pour lui demander de l'aide, selon la VRT. Celui-ci officie comme imam à Malines, dans le Nord de la Belgique. Montasser AlDe'emeh et Khalid O. sont soupçonnés d'avoir déposé cette fausse attestation devant un tribunal afin d’essayer d’obtenir la remise en liberté de Jawad O. 

Jawad O., en prison depuis le 24 novembre, et son frère Khalid ont eux aussi été inculpés de faux et usage de faux en écriture. Interpellé lundi, le frère a été remis en liberté par le juge d'instruction après audition approfondie et moyennant le respect de strictes conditions.