Barcelone : émoi après la mort d'un cheval qui transportait des touristes

  • A
  • A
Barcelone : émoi après la mort d'un cheval qui transportait des touristes
Le cheval est resté à terre, agonisant, deux heures durant. @ Capture d'écran Facebook
Partagez sur :

L’équidé, qui tirait une calèche pour permettre aux touristes de visiter la ville, s’est effondré de fatigue, jeudi soir, en plein cœur de la capitale catalane.

C’est une image d’Epinal pour toute ville touristique : la calèche à l’ancienne, tractée par un cheval et à bord de laquelle on découvre la ville. Mais l’un de ces chevaux est mort de fatigue à Barcelone, jeudi soir, après avoir transporté des touristes toute la journée sous un soleil de plomb.

Deux heures d’agonie. C'est l'association de protection des animaux, Faada, qui a rapporté ces faits. D'après L’Indépendant, qui s'en est fait l'écho, le propriétaire de l’animal aurait refusé que celui-ci soit transporté chez un vétérinaire. Ce dernier ne voulait pas payer pour son cheval. Ce n’est donc qu’après deux heures passées à agoniser que le cheval a été achevé. Personne n’étant parvenu à réhydrater la bête, un vétérinaire appelé par la Guardia Urbana, la police barcelonaise, s’est décidé à l’euthanasier.

Une pétition avec plus de 25.000 signatures. Alors qu’une enquête a été ouverte par la police municipale pour maltraitance animale, la mairie de Barcelone a annoncé qu’une enquête administrative allait également être confiée à la Generalitat, organisation politique du gouvernement autonome de la Catalogne.

Une pétition ayant déjà réuni plus de 25.000 soutiens a été mise en ligne par l’association qui demande à ce que l’exploitation de chevaux pour cette activité touristique soit interdite dans la cité catalane.