Attentats : une empreinte digitale de Salah Abdeslam retrouvée à Bruxelles

  • A
  • A
Attentats : une empreinte digitale de Salah Abdeslam retrouvée à Bruxelles
@ AFP
Partagez sur :

Elle a été retrouvée dans un appartement fouillé le 10 décembre dernier, où des traces d'explosifs ont aussi été détectées. 

La perquisition a eu lieu en décembre, mais l'information fuite seulement dans la presse. Le 10 décembre, la police a découvert une empreinte digitale du suspect en fuite Salah Abdeslam, des traces d'explosifs et des ceintures d'explosifs dans un appartement à Bruxelles.

La base arrière des terroristes ? Cet appartement, situé dans la commune bruxelloise de Schaerbeek, "avait été loué sous une fausse identité qui pourrait avoir été utilisée" par l'un des neuf hommes placé en détention provisoire dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats de Paris. Selon Le Soir, le lieu aurait pu servir de planque à Salah Abdeslam, en fuite depuis les attentats qui ont frappé l’Île-de-France le 13 novembre dernier.

Trois ceintures d'explosifs retrouvées. L'appartement où se trouve un atelier de confection de bombes a été fouillé le 10 décembre dernier. En plus d'une empreinte de Salah Abdeslam, trois ceintures "qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs ont été trouvées", a précisé le parquet fédéral dans un communiqué. Ce qu'ils ont découvert au troisième étage de la maison était resté secret jusqu'à l'apparition de fuites vendredi dans la presse.

Des attentats préparés en Belgique ? Les enquêteurs chargés du volet belge de l'enquête ont perquisitionné le 10 décembre cette maison située rue Bergé à Schaerbeek, une commune de l'agglomération bruxelloise où réside, comme dans la commune voisine de Molenbeek, une nombreuse population issue de l'immigration marocaine et turque. Ces nouveaux éléments confortent le scénario selon lequel les attentats qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés ont bien été préparés dans la capitale belge.