Attentat de Nice : quatre Tunisiens tués, cinq portés disparus

  • A
  • A
Attentat de Nice : quatre Tunisiens tués, cinq portés disparus
Partagez sur :

Une enquête judiciaire a été ouverte par le pôle antiterroriste tunisien, du fait de la nationalité de l'auteur présumé et de la présence de ressortissants tunisiens parmi les victimes.

Un garçon tunisien de quatre ans porté disparu après l'attentat de Nice a été retrouvé mort, portant le nombre de Tunisiens tués dans le drame à quatre, a annoncé samedi à l'AFP le ministère des Affaires étrangères. Cinq Tunisiens sont en outre toujours portés disparus depuis l'attaque revendiquée par le groupe extrémiste Etat islamique (EI), qui a fait jeudi 84 morts dans cette ville du sud-est de la France, a indiqué le service de presse du ministère. Le petit garçon a été retrouvé mort à l'hôpital. Sa mère fait partie des trois autres victimes tunisiennes identifiées.

La Tunisie a condamné avec "force" cet attentat. De nombreux Tunisiens résident dans la région niçoise, qui se trouve à une heure de vol de Tunis. Le chauffeur du camion ayant foncé dans la foule rassemblée pour les célébrations du 14 juillet a été identifié comme Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien de 31 ans domicilié à Nice et originaire de Msaken, près de Sousse (centre). La Tunisie a condamné avec "force" cet attentat.

France et Tunisie, deux cibles. Une enquête judiciaire a été ouverte par le pôle antiterroriste tunisien, du fait de la nationalité de l'auteur présumé et de la présence de ressortissants tunisiens parmi les victimes. La Tunisie, tout comme la France, a été frappée depuis un an et demi par une série d'attaques djihadistes qui ont fait des dizaines de morts dont 59 touristes étrangers. Les deux pays figurent parmi les nations comptant le plus de ressortissants au sein d'organisations djihadistes comme l'EI