Attaque à Levallois-Perret : le suspect a été mis en examen

  • A
  • A
Attaque à Levallois-Perret : le suspect a été mis en examen
Lors de son interpellation sur l'autoroute A16, le suspect avait reçu cinq balles dans le corps.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

INFO E1 - L'état de santé de l'homme qui a foncé sur six militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret s'améliore. Ce qui a permis sa mise en examen, mardi.

INFO EUROPE 1

Il y a trois semaines, un homme fonçait sur des militaires de l'opération sentinelle à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. Le suspect avait ensuite été grièvement blessé lors de son interpellation par la police, sur une autoroute du Pas-de-Calais. Selon les informations d'Europe 1, l'homme a été mis en examen cette semaine.

L'état de santé du suspect s'améliore. Cette mise en examen, très sommaire, lui a été signifiée dans une chambre de l'hôpital Pompidou, où l'assaillant se rétablit. Au vu de la gravité de ses blessures, policiers et magistrats se sont un temps demandés si le suspect s'en sortirait, et pourrait s'expliquer. Plusieurs opérations plus tard, les médecins ont donc donné leur aval, il y a quelques jours.

Comprendre ce geste fou. Mardi, le juge antiterroriste en charge du dossier a quitté le palais de Justice pour l'hôpital, où il a procédé à un premier interrogatoire. L'assaillant s'est contenté d'une courte déclaration, évoquant, selon nos informations, une crise d'épilepsie. Si le juge d'instruction n'a pas pu lui poser de questions cette fois-ci, il en aura l'occasion dès la prochaine audition. Il tentera alors d'obtenir des réponses sur ce qui ressemble à une attaque délibérée, avec des repérages, et sur la radicalisation a priori récente du suspect, avec un possible projet de partir pour la Syrie. C'est du moins la certitude du procureur de Paris, sur la foi des deux téléphones retrouvés en perquisition.