Arnaque à la roulette à Monaco : trois Britanniques condamnés

  • A
  • A
Arnaque à la roulette à Monaco : trois Britanniques condamnés
@ YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Partagez sur :

LA MAIN DANS LE SAC - Trois hommes ont été condamnés lundi à des peines de prison ferme allant de 10 à 30 mois pour avoir triché à des tables du célèbre Casino de Monte-Carlo.

Trois Britanniques, as de la roulette anglaise et des manipulations de jetons, ont été condamnés lundi à des peines de prison ferme allant de 10 à 30 mois pour avoir triché à des tables du célèbre Casino de Monte-Carlo.

Ils devront rembourser 850.000 euros au casino. Ces gros joueurs internationaux -qui ont empoché sur une année des gains de 3,66 millions d'euros dans le casino Belle époque de Monaco- devront en outre rembourser solidairement plus de 850.000 euros à la Société des Bains de mer (SBM), partie civile. On reproche aux trois joueurs d'avoir habilement utilisé une faille du fleuron de la Société des Bains de mer, entre avril 2014 et juin 2015, moment de leur interpellation. 

Ils manipulaient les jetons. Les tricheurs glissaient dans leurs poches des jetons (sans valeur faciale) achetés à 10 euros, puis les remettaient en jeu au cours d'une autre partie, cette fois à 1.000 euros pièce. Chaque table de roulette anglaise -hybride entre la roulette européenne et la roulette américaine- peut compter sept joueurs, qui choisissent chacun la couleur et la valeur de leurs jetons. Or, les croupiers peu attentifs ne contrôlaient pas le nombre exact de jetons de chaque couleur remis après une partie. 

En prison depuis juin. Une procureure avait requis la semaine dernière des peines de prison ferme comprises entre 18 mois et 3 ans. Écroués depuis juin, les tricheurs ont regagné la minuscule prison de Monaco dotée d'une vingtaine de cellules, un bâtiment surplombant la mer en contrebas du célèbre Musée océanographique avec ses aquariums de poissons captifs.