Ariège : un cyber-pédophile repéré grâce à sa tenue de pompier

  • A
  • A
Ariège : un cyber-pédophile repéré grâce à sa tenue de pompier
Photo d'illustration@ AFP
Partagez sur :

Un quadragénaire qui diffusait des images pédopornographiques sur Internet a pu être retrouvé par les enquêteurs grâce la tenue de soldat du feu qu’il arborait sur l’une d’elles.

Un homme de 40 ans a été mis en examen et incarcéré, jeudi, à Foix dans l’Ariège, pour avoir diffusé en ligne des images pornographiques de sa nièce de 10 ans, sur lesquelles la police avait remarqué sa tenue de pompier volontaire, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Sa compagne également incarcérée. L'homme a également publié des images pédopornographiques de son propre fils adolescent ainsi que du fils de sa compagne de 32 ans. Cette dernière a aussi été écrouée. Le couple a été interpellé, mardi matin, à son domicile à Fougax-et-Barrineuf, un village des Pyrénées.

Des images diffusées sur TOR. Mais c’est en Nouvelle-Zélande que l'enquête a commencé. Un policier a détecté des images à caractère pédopornographique sur Internet, non encore répertoriées dans la base d'Interpol, a précisé la procureure de la République de Foix, Karline Bouisset, confirmant une information de La Dépêche du Midi. Ces images circulaient sur TOR (The Onion Router, littéralement "le routeur oignon"), un réseau permettant d'anonymiser l'adresse IP des internautes.

Trahi par un shampoing et sa tenue de pompier volontaire. Sur l’arrière-plan de ces clichés, les enquêteurs sont parvenus à repérer, "un shampooing de marque française et un uniforme de sapeur-pompier de l'Ariège", a indiqué le parquet. L'enquête a alors été orientée vers la France et ce département du Sud-Ouest.

Ils avouent "d’autres faits" sur leurs propres enfants. Si les faits remontent à l'automne 2014, il n'a pas été établi que l'homme ait violé sa nièce, selon la même source. Âgée de 10 ans, l'enfant vit en Ariège et "ses parents ignoraient tout", selon les premiers éléments de l'enquête. Durant sa garde à vue prolongée, le couple interpellé "a reconnu d'autres faits" impliquant cette fois le propre fils de l'homme ainsi que celui de sa compagne, âgés aujourd'hui de 13 et 14 ans, selon le parquet.

Le suspect a été mis en examen pour "agression sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans" par personne ayant autorité (en tant qu'oncle) et par ascendant (comme père). Il est également poursuivi pour corruption de mineurs de moins de quinze ans, enregistrement, détention et diffusion d'images pédopornographiques.