Agression de Créteil : "ils ont dit : 'les juifs, ça a de l'argent'"

  • A
  • A
Agression de Créteil : "ils ont dit : 'les juifs, ça a de l'argent'"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Jonathan, une des victimes de l'agression antisémite qui s'est produite lundi soir à Créteil, a raconté ce qu'il a vécu à Europe 1. 

Ils avaient clairement ciblé leurs victimes. Trois malfaiteurs ont cambriolé et agressé lundi un jeune couple dans un appartement de Créteil, dans le Val-de-Marne. Pour les enquêteurs, le caractère antisémite ne semble plus faire de doutes. Jonathan, l'une des deux victimes, s'est confié à Europe 1. 

"Les juifs, ça a de l'argent". "Dès qu'ils sont entrés, ils nous ont dit : "on n'est pas là pour rien. Les juifs, ça a de l'argent. Et les juifs, ça ne met pas d'argent à la banque. Donc vous avez forcément de l'argent chez vous", relate Jonathan. Le trio avait des armes. "Ils m'en ont mis une dans la bouche et l'autre sur le front. Ils ont dit qu'ils me tueraient si jamais on ne faisait pas ce qu'ils voulaient".   

Jonathan se souvient de la tension au moment des faits. "On a essayé de rester calmes tant qu'ils ne nous touchaient pas. Jusqu'au moment où ils se sont énervés de plus en plus. Ils ont décidé de nous attacher. Moi, ils m'ont fait asseoir par terre et m'ont mis du scotch sur la bouche, les oreilles, les poignets et les chevilles. Ils ont commencé à faire pareil sur ma copine avant de l'emmener dans une autre pièce. J'ai su après que c'était l'une des chambres". Là, la jeune femme aurait été violée.

>> LIRE AUSSI - Ce qu'on sait de l'agression d'un couple à Créteil

"Là pour l'argent mais aussi pour agresser". Pour Jonathan, l'acte antisémite ne fait aucun doute. "Je pense qu'ils étaient là dans tous les cas pour de l'argent mais aussi pour agresser. Ils se sont dit : tant qu'à faire on va cambrioler, on va voler et se faire de l'argent et, en plus, ça permet d'agresser des juifs. Donc ça fait deux en un". 

>> A LIRE AUSSI - Cambriolage à Créteil : "cela fait penser à l'affaire Halimi"

Les trois suspects arrêtés, âgés de 18 et 20 ans, s'en étaient déjà pris le 10 novembre dernier à un autre habitant, de confession juive, de ce quartier de Créteil. Ils étaient connus de la police pour de petits délits et des affaires de drogue. Ils sont actuellement présentés à un juge en vue de leur mise en examen.