Affaire de la sextape : Benzema réclame une confrontation avec Valbuena

  • A
  • A
Affaire de la sextape : Benzema réclame une confrontation avec Valbuena
Mathieu Valbuena et Karim Benzema@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

La défense de Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la "sex-tape" exercé sur Mathieu Valbuena, demande à la justice une confrontation entre les deux footballeurs.

Nouvelle offensive de Karim Benzema. L’attaquant des Bleus souhaite une confrontation avec Mathieu Valbuena, victime d’un chantage à la sextape. Dans cette affaire, Karim Benzema est mis en examen pour complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs. Il est suspecté d’avoir joué l’intermédiaire entre incitant Mathieu Valbuena à entrer en contact avec les maîtres chanteurs qui détenaient sa vidéo intime.

"Nous faisons cette demande de confrontation". Mis en cause par des écoutes téléphoniques, Karim Benzema est aujourd’hui soumis à un contrôle judiciaire. Une mesure qui l’empêche de rencontrer son co-équipier de l’équipe de France, laissant planer un gros doute sur sa présence en 2016 au sein des Bleus pour l'Euro, organisé entre le 10 juin et le 10 juillet.

Dans l’espoir que cette mesure soit levée, Karim Benzema a donc réclamé une confrontation, sur laquelle il compte pour alléger les charges qui pèsent contre lui. "Nous faisons cette demande de confrontation", a indiqué sans plus de commentaires l'un des avocats de Karim Benzema, Me Alain Jakubowicz, confirmant une information du Parisien.

Un mois pour statuer. Cette requête de confrontation est désormais entre les mains de Nathalie Boutard, la juge en charge de l'affaire, qui instruit le dossier à Versailles. Cette dernière a deux options : accepter la confrontation entre les deux internationaux ou la refuser. Grace aux écoutes téléphoniques, attestant l’implication de Karim Benzema dans l’affaire, la juge d’instruction pourrait refuser cette confrontation, estimant qu’elle dispose de suffisamment d’éléments dans ce dossier.

Si elle accepte, la juge d’instruction devra décider de l'opportunité et des modalités d'une telle confrontation. La magistrate a un mois pour statuer. L’éventuelle rencontre, elle, pourrait avoir lieu bien après cette échéance. Si elle refuse la confrontation, les avocats de Karim Benzema peuvent déposer un recours devant la chambre d’instruction de la cour d’appel.

Des versions contradictoires. Karim Benzema espère avec cette confrontation convaincre son partenaire en équipe de France qu’il n’a voulu lui causer le moindre tort. Dans une interview au Monde, Mathieu Valbuena avait chargé Karim Benzema, assurant avoir été incité par le Madrilène à rencontrer ses maîtres chanteurs : "inciter, ça veut dire : ‘il va falloir que tu payes’. Indirectement".