Accident de Rohan : le conducteur mineur positif au dépistage d'alcoolémie

  • A
  • A
Accident de Rohan : le conducteur mineur positif au dépistage d'alcoolémie
@ AFP
Partagez sur :

Le véhicule dans lequel se trouvait le conducteur et 13 passagers est sorti de route, provoquant la mort de 4 d'entre eux. 

INFO EUROPE 1

Ils s'étaient entassés à 14 dans une Citroën Berlingo qui est sortie de route pour heurter un talus. Quatre mineurs sont morts et 10 autres ont été blessés dans ce terrible accident de la route survenu dans la nuit de samedi à dimanche près de Rohan, dans le Morbihan. Selon les informations recueillies par Europe 1, le premier dépistage d'alcoolémie effectué sur le conducteur, âgé de 17 ans et qui ne pouvait donc pas avoir le permis, s'est révélé positif.

On ignore encore son taux d'alcoolémie. On sait donc que le jeune homme au volant avait consommé de l'alcool, samedi soir. On ignore cependant dans quelle quantité : ce sont les analyses de sang, toujours en cours, qui vont permettre d'établir son taux d'alcoolémie. La justice veut également savoir si le garçon a pu consommer des stupéfiants.

Le jeune homme figure parmi les blessés. Les victimes, toutes mineures et âgées de 15 à 17 ans, sont originaires de Rohan et ses alentours. Le groupe participait ce soir-là à une fête privée. Outre le conducteur, certains autres adolescents avaient également bu. Le véhicule appartenait au père du conducteur.

Les auditions ont débuté. Les enquêteurs cherchent désormais à comprendre la raison qui a motivé ces 14 jeunes, 12 garçons et deux filles, à grimper dans cette fourgonnette. Un véhicule qui appartient aux parents du conducteur. Ces derniers étaient alors en voyage et sont rentrés dimanche soir en urgence dans le Morbihan. Leur fils qui suit une formation en conduite accompagnée a donc pris le volant. Mais pour quelle raison ? Etait-ce pour continuer la soirée en boite de nuit ? Un tel établissement se trouve à 20 minutes de route du lieu de l'accident, selon les constatations du correspondant d'Europe 1 sur place, Pierre-Baptiste Vanzini. Souhaitait-il au contraire raccompagner les uns et les autres chez eux ?

Autant de questions qui pourraient trouver des réponses lors des auditions des adolescents rescapés de l'accident : elles ont débuté lundi après-midi. Certains des jeunes gens sont toutefois toujours hospitalisés et ne peuvent encore être entendus par les enquêteurs.

Le véhicule a traversé la route jusqu'au fossé. L'accident s'est produit peu avant 01h30 dimanche matin, à deux kilomètres seulement de la maison du jeune conducteur.