14 juillet : le nombre de voitures brûlées en forte hausse

  • A
  • A
14 juillet : le nombre de voitures brûlées en forte hausse
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet, plus de 700 voitures ont été brûlées et 603 personnes ont été placées en garde à vue.

La fête nationale a été agitée. Le ministère de l'Intérieur a annoncé mercredi soir qu'un total de 721 voitures avaient été brûlées lors des deux soirées du 13 et 14 juillet. 603 personnes ont en outre été placées en garde à vue.

Le nombre de gardés à vue a bondi. Le nombre de voitures brûlées est en hausse de 23% par rapport à l'an dernier et celui des gardés à vue bondit de 68%. Au total, ce sont pas moins de 723 personnes qui ont été interpellées lors des ces deux nuits. "Particulièrement mobilisées, et notamment dans le cadre de Vigipirate, les forces de l'ordre ont appliqué la tolérance zéro contre ces débordements", explique le ministère.

Une médiathèque incendiée. Le Parisien évoque notamment des incidents survenus en Seine-et-Marne, où la police a été prise pour cible dans plusieurs communes. A Paris, une dizaine de voitures ont été brûlées dans la nuit du 14 juillet dans le XVIIe arrondissement. D'autres incidents se sont produits en Seine-Saint-Denis. Plusieurs bâtiments, dont une médiathèque et une "école de la deuxième chance" ont été incendiés à La Courneuve et une voiture de la police municipale a été brûlée à Neuilly-Plaisance.

La région lyonnaise a également connu des nuits agitées, à Lyon, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux. Les pompiers du Rhône ont fait état de 2.600 appels pour la seule nuit du 14 juillet, notamment pour "des voitures incendiées" et des "feux sur la voie publique".