Quiberon : un bateau "Transformers" qui permet d’avoir 5 modèles en 1

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Nau, un bateau inventé par la société française Almeso, permet d’avoir cinq bateaux en un.

Cette innovation devrait plaire aux plaisanciers : un bateau qui devient, à la demande, une petite barque de balade, un catamaran de sport ou un voilier d’apprentissage. Il s’appelle le Nau, ce qui signifie navire en catalan. Mais on le doit à une société bretonne, Almeso, installée dans la presqu’île de Quiberon dans le Morbihan. 

Cinq configurations possibles. La transformation fonctionne un peu comme les briques Lego. Il y a un module de base, une barque de 2,5 m, sur laquelle on ajoute toute une série d’accessoires : moteur, voiles, flotteurs. Sur le modèle ultime, le catamaran de sport, on retire la barque pour la remplacer par des trampolines. L’ensemble fait alors quatre mètres avec un mât pouvant aller jusqu’à six mètres. Au total, cinq configurations sont possibles : annexe, Optimist, barque, dériveur et catamaran. Le système d’attaches est très simple, on passe d’une configuration à l’autre en quelques minutes. C’est le premier bateau modulaire au monde. Et il est français. 

De 1.000 à 7.000 euros. Le module de base, la barque, coûte à peu près 1.000 euros. Et il faut compter un peu plus de 7.000 euros la version complète toutes options. Avantage, le particulier pourra l’acheter module par module, pour faire évoluer le bateau à son rythme. Quant aux professionnels, les centres nautiques par exemple, ils n’auront besoin que d’un seul modèle pour servir une multitude d’usages. 

Curieusement, le créateur du projet ne connaissait rien à la conception d’un bateau. Tout a commencé par un simple dessin sur une nappe de restaurant. Puis il a contacté un architecte naval pour s’assurer de la flottaison, des universitaires pour trouver les bons matériaux et des designers pour la modularité. Preuve qu’il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste. Il suffit d’une bonne idée et de bien s’entourer.