Lyon : le vin conditionné en échantillons

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Lyon : le vin conditionné en échantillons

Une belle idée qui nous vient de Rhône-Alpes, précisément de Rillieux-La-Pape dans la banlieue nord de Lyon (69).

Imaginez : vous allez chez le caviste, vous achetez quelques bouteilles et, à la caisse, on garni votre panier d’échantillons de vin à gouter, comme dans une parfumerie.

Mieux : au restaurant,vous hésitez entre un Bourgogne et un Bordeaux. Le sommelier vous fait goûter les deux, sans avoir à ouvrir une bouteille entière.

C’est ce que propose la jeune société Vinovae : du vin en petites dosettes pour pouvoir goûter avant d’acheter… plutôt que d’acheter avant de goûter.

Les échantillons font en moyenne 2 cl. L’équivalent d’une gorgée ou d’un bouchon. Ils devraient donc être gratuits, au pire, vendus quelques centimes symboliques.

Impossible, dans ces conditions, de demander aux vignerons de conditionner leur vin dans des mini-flacons. Beaucoup trop cher.

Vinovae a donc conçu une machine capable de remplir les échantillons à partir d’une bouteille classique, sans rien perdre de la saveur, de la couleur et des aromes. Un processus évidemment breveté.

La commercialisation des échantillons devrait débuter au mois de juin, le temps de fabriquer les machines, que les cavistes et les restaurateurs préparent leurs échantillons et qu’ils les intègrent à leur offre.

Ce nouveau conditionnement pourrait également faire décoller les ventes de vin sur Internet. Aujourd’hui, on ne commande que des bouteilles que l’on connaît. Demain, on pourra plus facilement se laisser surprendre : on recevra d’abord des échantillons, avant d’acheter le vin qui nous plait le plus… En consommant évidemment avec modération.