"Keylight", une serrure qui s'ouvre grâce au flash de votre téléphone portable

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

L'idée est étonnante : une serrure qui s’ouvre avec le flash de son téléphone portable. A quoi ça peut bien servir ? A partager ses clés. C’est toujours stressant de laisser ses clés à une nounou, une femme de ménage ou des amis. On ne sait pas s’ils vont les perdre ou en faire un double.

Là, il suffit de créer un code. Par exemple : "droit d’ouverture le mardi, entre 12h et 12h30". On l’envoie par SMS (au livreur par exemple). Il place son téléphone devant la serrure. Le flash clignote comme un code morse et la porte s’ouvre. Le produit s’appelle Keylight. Il est développé actuellement par cinq étudiants-ingénieurs, à l’université de Compiègne (Oise).

C’est une serrure connectée,  beaucoup plus difficile à pirater que les modèles actuels qui utilisent des ondes wifi ou Bluetooth. Les ondes sont faciles à intercepter. C’est plus compliqué pour un flash qui clignote à haute fréquence avec un code qui change toutes les 30 secondes.

Mais surtout, leur serrure n’a besoin ni de piles ni d’électricité. Ce qui est une première pour une serrure connectée. Elle intéresse donc beaucoup de monde. Et nos étudiants se sont empressés de la breveter. L’université leur a aménagé les cours pour qu’ils puissent entreprendre en parallèle. Donc en ce moment, ils découvrent les joies de la recherche de financements et de partenaires industriels. Mais ils ont la tête sur les épaules. En principe on pourra commander leur serrure révolutionnaire dès le printemps.