Griss : une entreprise qui emploie en priorité des salariés autistes

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Ce matin, une entreprise pas comme les autres puisqu’elle emploie en priorité des salariés autistes.

Ce n’est pas banal. On a plutôt l’habitude de voir des employeurs éviter d’avoir du personnel en situation de handicap. Là, c’est tout le contraire !

Il s’agit de l’entreprise Griss. Une société informatique normande installée à Petit-Quevilly, juste à côté de Rouen.

S’ils recherchent des profils autistes, ce n’est pas simplement pour des raisons sociales. C’est parce que l’entreprise est spécialisée dans le test de logiciels et dans le nettoyage de base de données.

Des travaux répétitifs où il faut avoir un esprit logique, analytique et une forte attention aux détails. Or c’est exactement le profil des personnes autistes ou atteintes du syndrome d’Asperger.

D’ailleurs, n’y a-t-il pas plusieurs grands patrons de l’informatique qui sont autistes comme Bill Gates par exemple ?

Oui, le fondateur de Microsoft ou Mark Zukerberg, de Facebook.

L’informatique se prête plutôt bien aux qualités des autistes. Dans la Silicon Valley, on dit que 20% des codeurs (ceux qui écrivent les logiciels) sont autistes. Donc on n’hésite pas à les embaucher.

En France, c’est plus compliqué. La plupart ne passent même pas l’étape de l’entretien.

Du coup, on estime aujourd’hui que 80% des autistes seraient au chômage.

Il n’y a pas une loi qui oblige à embaucher du personnel handicapé ?

Si, toutes les entreprises de plus de 20 salariés ont pour obligation d’embaucher, au minium, 6% de personnes en situation de handicap. Problème, la plupart préfèrent payer une contribution à l’état, plutôt que de recruter.

Donc bravo à la société Griss qui, elle, embauche en priorité des personnes autistes, du Made in Normandie.