Eure-et-Loir : des cartouches de chasse biodégradables

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Eure-et-Loir : des cartouches de chasse biodégradables

L’armurerie Vouzelaud innove avec des munitions sans plomb capables de se dissoudre dans la nature. A défaut de les réconcilier, la nouvelle devrait plaire à la fois aux chasseurs et aux non-chasseurs. Ceux qui se sont déjà promenés, en automne, en Sologne ou en baie de Somme, l’ont probablement remarqué : des dizaines de cartouches flottent sur les étangs ou traînent dans les sous-bois. Comme personne ne les ramasse, la société Vouzelaud, des armuriers de père en fils depuis 1888 à Brou, en Eure-et-Loir, ont mis au point un nouveau type de cartouche capable de se dissoudre dans l’eau et dans la nature.

Rappelons que l’enveloppe des cartouches actuelles est fabriquée dans une sorte de plastique. La douille étant en métal, deux matériaux qui mettent plusieurs centaines d’années à se décomposer. Mais surtout, il y a la munition elle-même : la grenaille en plomb, un polluant toxique pour les poissons et les oiseaux qui confondent la chevrotine avec de la nourriture. C’est la raison pour laquelle, depuis 2005, la loi interdit d’utiliser les cartouches au plomb près des lacs, des étangs et des rivières.

Il est pourtant facile de remplacer le plomb des cartouches. Mais ces munitions abîment les fusils traditionnels, la grenaille en acier obligeant à acheter de nouveaux fusils spécialement conçus. Or, Vouzelaud a été le premier à développer des cartouches sans plomb fonctionnant dans les fusils classiques. Preuve que l’on peut être une entreprise familiale, centenaire, et rester à la pointe de l’innovation.