Essonne : des maillots de bain et de la lingerie féminine après une opération du sein

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

On doit ces maillots et cette lingerie à deux femmes au parcours similaire. Elles s’appellent Corinne Begaud-Brusq et Cécile Pasquinelli Vu-Hong. Toutes deux vivent dans l’Essonne en région parisienne, l’une à Villebon-sur-Yvette, l’autre à Savigny sur Orge.

Il y a quelques années, lors d’un contrôle chez le médecin, on leur découvre une tumeur au sein. Elle est sérieuse, malheureusement l’ablation est obligatoire. De fait, chaque année, 10.000 femmes doivent s’habituer à vivre avec un sein en moins en France. Parmi elles, seulement 20% font une reconstruction mammaire. La majorité doit se contenter de prothèses.

Mais avec la prothèse, Cécile n’arrivait plus à trouver de maillot de bain. Disgracieux, asymétrique, horrible. Elle décide donc de lâcher son poste dans la finance, rencontre des stylistes et crée Garance, la première gamme de maillots de bain pour les femmes opérées du sein. Côté lingerie, il existe depuis plusieurs années des soutiens-gorges adaptés. Mais ils s’achètent dans les centres médicaux au rayon orthopédie. Autant le dire, côté style, on est à l’opposé du glamour.

Un choc pour Corinne cette fois. Très coquette, elle ne s’imaginait pas être obligée, à 37 ans, de troquer ses jolis dessous en dentelle pour des modèles grand-mère. Donc elle aussi quitte son secteur, les cosmétiques, pour créer la marque de lingerie NéoSensuelle.

Comme Cécile, Corinne s’est lancée pour elle-même, mais aussi pour toutes les femmes dans sa situation. Pour qu’elles retrouvent un peu de féminité et surtout le plaisir de bien s’habiller.