Bretagne : un vélo désarticulé qui se tord dans tous les sens

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Bretagne : un vélo désarticulé qui se tord dans tous les sens

Lors des arrivées au sprint du tour de France, on voit toujours des vélos qui se dandinent de gauche à droite, comme s’ils allaient tomber. Imaginez la même chose, mais où seuls le cadre et la roue arrière balancent, le guidon et la roue avant restant, eux, bien droits.

Ce vélo existe, il s’appelle le Trocadéro Fixie. Il a été conçu à Ploul’ech dans les Côtes-d'Armor par trois Bretons. L’intérêt ? Il permet de manœuvrer dans de tout petits espaces et même de slalomer entre des poteaux très rapprochés. Un exercice quasiment impossible avec un vélo ordinaire.

Donc il intéresse les fans de fixies, ces vélos de puristes sans vitesses et sans freins qu’affectionnent les coursiers à vélo pour leur maniabilité (pour s’arrêter, il faut bloquer la roue arrière, solidaire des pédales).

Le cadre désarticulé permet aussi des figures incroyables. Les créateurs ont donc pris contact avec Red Bull, la référence en matière de sports extrêmes, pour lancer une nouvelle discipline, créer le buzz et commercialiser leur invention.

Une démarche qui rappelle l’invention du VTT. Au départ, ce n’était que du bricolage et un sport d’allumés. Aujourd’hui, c’est devenu une discipline olympique, où les Français excellent.

On espère que ce Trocado Fixie Made in Bretagne, connaîtra le même destin.