Alsace : le Groupe Schmidt veut démocratiser les meubles sur-mesure

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Alsace : le Groupe Cuisines Schmidt veut démocratiser les meubles sur-mesure

Récemment rebaptisée Groupe Schmidt, la Salm (Société Alsacienne de Meuble) conçoit les cuisines Schmidt, Cuisinella ainsi que celles de Fly, But et d’autres enseignes. Ce groupe familial installé depuis presque 60 ans à Lièpvre (Haut-Rhin) est aujourd’hui le numéro 1 de la cuisine en France.

Comment ? Grâce à des usines ultra-modernes, robotisées par des ingénieurs formés chez Renault, qui lui permettent de fabriquer à la demande et de livrer très rapidement.

Jusqu’ici, ne sortaient de ces usines que des meubles de cuisine. La société va investir 150 millions d’euros d’ici 2020 pour pouvoir fabriquer toute sorte de meubles sur-mesure. Un investissement qui devrait créer 300 emplois, dont 110 dès 2016.

Les cuisines Schmidt proposaient déjà de nombreux éléments sur-mesure. Mais les tiroirs, les portes restaient dans des tailles standards : 40, 60, 80 cm, etc. comme chez la plupart des spécialistes du sur-mesure.

Avec leur nouvel outil de production, il est maintenant possible de fabriquer des tiroirs et des portes de dimensions personnalisées au millimètre près. Une prestation que l’on ne trouvait que chez les artisans, mais cette fois avec les prix d’un industriel.

Ce travail sur-mesure devrait être décliné sur les meubles de salle de bain, les étagères et, pourquoi pas, sur des armoires ou des tables conçues au millimètre près, pour ne pas gâcher le moindre centimètre.

Certes l’offre reste plus chère que celles des concurrents qui fabriquent à l’étranger. Mais le marché du meuble monte doucement en gamme. La tendance est clairement au personnalisable. Comme dans l’automobile, on ne veut plus avoir le même meuble que le voisin, ou que ceux vus et revus dans les catalogues.

Or quand il s’agit de personnaliser, la fabrication en Chine n’est plus du tout rentable. Le transport revient trop cher et il dure des semaines. Alors qu’en France, le groupe Schmidt, arrive à fabriquer en quelques heures, des meubles sur-mesure abordables.