Phobie de l'avion : la réalité virtuelle pour en guérir

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Une start-up marseillaise propose de suivre un stage qui utilise une technique de réalité virtuelle pour réussir à voler sans stresser.

Comment vaincre sa peur de l'avion ?

Une start-up marseillaise vous propose de suivre un stage qui utilise une technique de réalité virtuelle pour réussir à voler sans stresser...

Comment se passe le stage ?

Première étape, les phobiques de l'avion doivent d'abord se rendre dans les locaux de cette start-up, située à Marseille. Il faut donc sûrement prévoir une dizaine de jours de marche si vous habitez dans le nord de la France.
Bien sûr vous pouvez prendre le TGV mais rien de tel que faire 1.000 kilomètres à pied pour surmonter sa peur de l'avion.
Vu la taille des ampoules à l'arrivée, le retour vous le ferez sur Vodka Airlines avec le sourire.

Le stage commence par un entretien avec le fondateur Nicolas, un ancien pilote, qui va vous rappeler quelques statistiques rassurantes.
Par exemple 12% des morts quand on prend l’avion ont lieu pendant le trajet en voiture qui mène à l’aéroport !
Suite du stage, un entretien avec un psychologue qui travaille sur les pensée phobiques. Les trucs qu’on se disent en cas de turbulence. Type : "bien sûr, l’hôtesse ne sourit pas car elle sait qu’on va tous mourir".
Le stage se termine avec un casque de réalité virtuelle mais ce n'est pas un simulateur de vol classique, vous n'êtes pas aux commandes de l'avion, c'est un simulateur de passager.

On ne pilote pas l'avion ?

Comme dans la réalité, vous êtes juste assis dans un siège passager pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce que la réalité virtuelle vous donne la nausée.
Et là, ça devient un simulateur de plateau-repas de compagnie aérienne, c’est de plus en plus réaliste.
Pour l'instant, le vol virtuel se déroule sans aucun incident, mais bientôt il y aura possibilité de choisir dans le programme son niveau de stress.
À la carte, il y aura conditions météo extrêmes, turbulences qui secouent l'appareil, voire même très mauvais film américain avec écouteurs d’occasion qui grésillent.
Et quand vous êtes capable de supporter tout ça, pas de doute, vous êtes guéri !